Suisse - Sélection LNA

08 février 2011 22:34; Act: 08.02.2011 22:45 Print

La Nati évite le camouflet

Dans un match amical de petite cuvée, la Suisse s'est imposée 3 à 2 aux tirs au but contre une sélection formé de joueurs étrangers du championnat de LNA.

storybild

Mathias Seger a trompé Ari Sulander, son coéquipier des Zurich Lions. (Photo: Keystone)

Une faute?

L'expérience ne durera certainement que le temps d'un hiver. A moins de trois semaines du début des play-off, ce match contre une sélection de joueurs de LNA voire de LNB n'a pas rimé à grand chose. Visiblement, et c'est bien compréhensible, personne ne cherchait à blesser un joueur d'en face qui pourrait être un précieux coéquipier dans les semaines à venir. Dès lors, la partie s'est transformée en une sorte de all star game sans grand relief. Et en plus, il y a longtemps manqué les buts!

La faute peut-être aussi aux trois gardiens qui furent à leur affaire tout au long de la rencontre. Ari Sulander avec la LNA et Stephan et Genoni qui se sont partagés la tâche devant la cage helvétique. Le portier de Genève-Servette s'est illustré face au meilleur buteur de la Ligue, Petr Sykora (Davos) en gagnant son duel contre le Tchèque (25e). Le gardien de Davos a lui aussi brillé dès son entrée face à Holden (Zoug).

Savary en verve

Le match ne s'est finalement animé qu'à l'ouverture du score à la 50e minute lorsque le Tchèque Bednar (Davos), bien servi par Metropolit, a battu son coéquipier Genoni. 74'' plus tard, c'était au tour de Seger de battre son collègue Sulander après un bon tir de Paul Savary. L'attaquant de Genève-Servette fut bien le meilleur joueur de la sélection helvétique avec un engagement incessant comme aux meilleures périodes de la saison dernière. Il avait trouvé avec les dynamiques Christen (Zoug) et Ambühl (Lions de Zurich) de bons compléments.

Fêté pour sa 200e sélection - en fait il l'a honorée lors du dernier championnat du monde - Martin Plüss semblait avoir comblé la PostFinance Arena et ses 6600 spectateurs lorsqu'il transperçait pour la deuxième fois Sulander. Mais les Suisses étaient incapables de tenir le résultat et le néo-Fribourgeois Johnatan Sim arrachait l'égalisation à l a 58e. Aux tirs au but, Brunner lançait idéalement la Suisse avec une feinte qui laissait sans réaction Sulander. Rüthemann et Sprunger transformaient aussi leur essai pour un triomphe très modeste.

La Suisse de Sean Simpson a connu une incroyable inefficacité en double supériorité numérique. Les coéquipiers de Bezina ont joué plus de 3 minutes à 5 contre 3 sans parvenir à profiter de l'aubaine. Un avantage qu'il ne faudra pas galvauder en fin de semaine à Bratislava.

(ats)