Hockey sur glace

23 avril 2019 22:01; Act: 23.04.2019 22:01 Print

La Suisse avec Hischier, en attendant Josi?

par Grégory Beaud, Genève - L'équipe nationale a pris ses quartiers mardi à Genève avec le Valaisan des New Jersey Devils au centre de toutes les attentions. Avant d'accueillir Roman Josi?

storybild

Patrick Fischer (de face) et ses hommes, au travail hier à la patinoire des Vernets. (Photo: Keystone)

Sur ce sujet
Une faute?

La patinoire des Vernets semblait avoir arrêté de vivre depuis l'élimination de Genève-­Servette en quarts des play-off. Dans une loge, une bouteille de champagne (vide) et trois coupes trônaient encore: les vestiges d'une soirée un peu folle qui s'était terminée par une défaite mortifiante face à Berne à des heures indues. Sur la glace, seuls Noah Rod ainsi que les gardiens Gauthier Descloux et Robert Mayer étaient rescapés. Et pour cause, puisque les Aigles ont cédé leur place à l'équipe de Suisse avec, dans ses rangs, un certain Nico Hischier.

Malgré cette présence prestigieuse, les esprits étaient surtout tournés vers Nashville. Avec l'élimination des Predators (lire ci-dessus), Roman Josi et Yannick Weber pourraient renforcer la formation de Patrick Fischer. Le sélectionneur national y croit: «Je compte sur eux, en tout cas!» Par le passé, les deux Bernois se sont toujours rendus disponibles pour l'équipe de Suisse. Sauf pépin de santé, il y a donc de fortes chances qu'ils soient présents aux Mondiaux de Bratislava.

Un invité surprise était présent mardi: Philipp Kurashev. Le Bernois a reçu l'autorisation de la part de son club, les Chicago Blackhawks, juste avant le début de l'entraînement. En raison de l'absence d'Enzo Corvi, un joueur de centre supplémentaire était devenu nécessaire en vue des prochaines échéances face à la France, vendredi et samedi à Sierre et Genève. «On est contents de pouvoir l'évaluer», a apprécié Fischer.

Hockey