Hockey – Swiss League

11 octobre 2018 17:23; Act: 11.10.2018 17:23 Print

La Tchaux marque à six, les arbitres n'y ont rien vu

par Oliver Dufour - Mardi soir à Kloten, le HC La Chaux-de-Fonds a signé un succès convainquant face aux Aviateurs (1-5). Mais l'ouverture du score est entachée d'une grossière erreur.

Sur ce sujet
Une faute?

Au retour des vestiaires après la première pause du match Kloten-La Chaux-de-Fonds, mardi soir en Swiss League, le HCC est parvenu à débloquer la situation en terres zurichoises grâce à Brett Cameron. L'attaquant canadien a ouvert le score après seulement 51 secondes de jeu dans le 2e tiers. Si Cameron est «un compteur sur qui il faudra compter», selon son profil sur le site officiel des Abeilles, il n'est pas sûr que tout le monde parmi ses coéquipiers sache compter.

Car cette ouverture du score semble s'être produite avec six joueurs de champ sur la glace, alors que le gardien du HCC Christophe Bays était bien resté devant ses filets. Mais le trio d'arbitres sur la glace, composé de Phillip Ströbel et de ses assistants Roman Betschart et Sandro Gurtner, n'a rien remarqué et a validé ce but, au lieu d'infliger une pénalité aux Chaux-de-Fonniers pour surnombre.

«Pas de recours possible»

«Ce sont des choses qui arrivent, malheureusement, rappelle l'ancien arbitre de LNA Stéphane Rochette. J'avais également connu une situation similaire à Bienne. J'avais accordé le but et absolument personne dans la patinoire n'avait rien vu. C'est le coach lésé qui était venu me montrer la vidéo après le match. Malheureusement pour l'équipe qui subit l'injustice, une fois qu'on a repris le jeu c'est terminé. C'est comme une pénalité non sanctionnée, ça relève du jugement d'arbitre. Il n'y a aucun recours possible.»

Si Kloten a égalisé moins de six minutes plus tard par Patrick Obrist, les Zurichois ont néanmoins encore cédé après la demi-heure de jeu, laissant un boulevard pour une contre-attaque assassine de la Tchaux, conclue par David Stämpfli, cette fois avec le bon nombre de joueurs sur la patinoire. Les Aviateurs se sont ensuite effondrés, encaissant encore trois buts (valables) dans le troisième tiers-temps. Ils auront certainement pesté en voyant les images du match, mais probablement pas juste sur celles de ce but litigieux.



Hockey