Hockey sur glace

23 novembre 2019 22:36; Act: 24.11.2019 07:36 Print

Les Biennois ont manqué de vigueur

Alors qu'un succès lui aurait permis de virer en tête du classement au terme de cette 24e journée, le HC Bienne est sorti vaincu de son déplacement à Zurich.

Sur ce sujet
Une faute?

Quand bien même son retard n'a jamais été insurmontable, Bienne n'a pas été en mesure de gêner le moindre instant un leader zurichois qui s'est longtemps contenté d'une réussite de son topscorer Garett Roe tombée à la 18e minute.

La veille, face à Langnau, les Seelandais avaient construit leur succès en avantage numérique (3 buts et le dernier dans la cage vide). Au Hallenstadion, ces mêmes séquences se sont révélées être un élément nuisible pour eux. La première, en particulier. Un engagement perdu en zone offensive, un repli défensif foiré et Pius Suter a dressé la table à Roe qui n'a laissé aucune chance à Jonas Hiller. Raphaël Prassl n'avait alors pris place sur le banc des pénalités que depuis 10 secondes.

Bienne peine à tenir le rythme

Entre des Zurichois dominateurs, et même assez largement, mais butant sur le portier visiteur et des Biennois dans l'incapacité de tenir le rythme imposé par leur contradicteur, le score n'a plus évolué jusqu'à ce que Roe, qui a dû s'y prendre à trois fois, ne double la mise à un quart d'heure du terme. La réduction du score de Marc-Antoine Pouliot (53e) n'a finalement rien changé. Denis Hollenstein, à 5 contre 4, a conforté le succès des siens trois minutes après.

Pour ne rien arranger à ses affaires, Antti Törmänen a perdu son capitaine peu après la mi-match. Touché au genou à la réception d'un tir adverse, Mathieu Tschantré a jeté l'éponge après deux périodes. Un forfait qui vient s'ajouter à la liste déjà longue des blessés. A Zurich, l'entraîneur finlandais était privé de huit de ses employés, dont sept attaquants. Avec la défection de Tschantré, ce sont près de trois lignes offensives qui manquaient à l'appel.

Julien Boegli, Zurich

Zurich – Bienne 3-1 (1-0 0-0 2-1)

Hallenstadion. 9445 spectateurs.

Arbitres: MM. Fluri, Schrader (All), Kovacs et Cattaneo.

Buts: 18e Roe (Suter, Marti/4 c 5 !) 1-0, 45e Roe (Wick) 2-0, 53e Pouliot (Rajala) 2-1, 56e Hollenstein (Geering/5 c 4) 3-1.

Zurich: Ortio; Noreau, Marti; Phil Baltisberger, Geering; Trutmann, Berni; Blindenbacher, Sutter; Suter, Roe, Wick; Bodenmann, Krüger, Hollenstein; Brüschweiler, Prassl, Pedretti; Chris Baltisberger, Schäppi, Diem. Entraîneur: Grönborg.

Bienne: Hiller; Rathgeb, Forster; Sataric, Salmela; Fey, Moser; Tschantré, Pouliot, Rajala; Schneider, Cunti, Kohler; Künzle, Fuchs, Kessler; Ulmer, Neuenschwander, Schäpfer. Entraîneur: Törmänen.

Notes: Zurich sans Sigrist (blessé), Pettersson (étranger surnuméraire) ni Guntern (surnuméraire). Bienne sans Brunner, Gustafsson, Hügli, Kreis, Lüthi, Riat, Ullström ni Wüest (blessés). But de Noreau annulé pour une présence zurichoise dans la zone du gardien Hiller (6e). Touché au genou suite à un tir adverse (31e), Tchantré ne réapparaît plus lors du troisième tiers. Temps mort demandé par Bienne (35e) et Zurich (59e). Bienne évolue sans gardien de 58'10 à 60'00.

Pénalités: 4 x 2' contre chaque équipe.

Hockey

(Sport-Center)