Hockey - National League

08 février 2019 22:28; Act: 08.02.2019 22:28 Print

Les Dragons flambent dans la capitale

Grâce à un doublé de Micflikier, Gottéron a enlevé le derby des Zähringen 1-4 et reste du bon côté de la barre. Bienne s'est baladé à Rapperswil.

storybild

Gottéron et Julien Sprunger, auteur de son 20e but de la saison, ont remporté un succès très important dans la course aux play-off. (Photo: Keystone/Adrien Perritaz)

Sur ce sujet
Une faute?

Reto Berra a permis à Fribourg Gottéron de rester dans le match au plus fort de la domination initiale des Bernois. Après un quart d’heure de jeu compliqué, Samuel Walser a manqué la cage vide (16e). Mais une minute plus tard, Sebastian Schilt ouvrait la marque. L’envoi du défenseur des Dragons a été dévié dans son propre but par un défenseur bernois. En toute fin de période, Julien Sprunger a vu son envoi être brillamment arrêté par Leonardo Genoni (20e).

Lors de la période intermédiaire, ce sont les Fribourgeois qui se sont créé les meilleures occasions par Jim Slater (22e) ou encore Laurent Meunier (33e). Entre ces deux échappées infructueuses, Julien Sprunger a écarté sur la ligne un puck freiné par Reto Berra. En fin de tiers-temps, le capitaine est passé de sauveur à buteur. Parfaitement servi par Jim Slater, l’ailier a parfaitement trompé Genoni en supériorité numérique pour donner deux longueurs d’avance aux Dragons (38e, 0-2).

Les Fribourgeois se sont mis à l’abri dès l’entame de la dernière période. En power-play, Jacob Micflikier a décoché une prune qui a laissé le gardien du SCB sans voix (42e, 0-3). La réduction du score de Gaëtan Haas (49e, 1-3) n’a pas changé grand-chose puisque les hommes de Mark French ont su faire le dos rond jusqu’à la sirène finale avant le but libérateur de Jacob Micflikier (54e, 1-4).

Dimanche, les Fribourgeois accueilleront Rapperswil pour tenter de remporter leur quatrième victoire de suite et, du même coup, capitaliser sur ce succès important dans l’optique d’une qualification pour les play-off.


Berne - Fribourg Gottéron 1-4 (0-1 0-1 1-2)
Post Finance Arena, 16783 spectateurs. Arbitres: MM. Salonen, Tscherrig; Kaderli et Progin.
Buts: 17e Schilt (Walser) 0-1. 38e Sprunger (Slater, Miller/ 5 c 4) 0-2. 42e Micflikier (Holos/5 c 4) 0-3. 49e Haas (B.Gerber) 1-3. 56e Micflikier 1-4.
Berne: Genoni; Burren, Almquist; Kamerzin, Blum; Andersson, B.Gerber; C.Gerber; Grassi, Heim, Berger; Sciaroni, Mursak, Ebbett; Ruefenacht, Arcobello, Moser; Bieber, Haas, Scherwey; Kämpf. Entraîneur: Jalonen.
Fribourg Gottéron: Berra; Abplanalp, Schilt; Holos, Schneeberger; M.Forrer, Chavaillaz; Weisskopf; Rossi, Meunier, Vauclair; Mottet, Slater, Marchon; Sprunger, Walser, Miller; Micflikier, Bykov, Lhotak; Schmutz. Entraîneur: French.
Notes: Berne sans Krueger, Untersander (blessés), Marti (surnuméraire) ni Boychuk (étranger surnuméraire). Fribourg Gottéron sans Furrer, Stalder (blessés), S.Forrer (surnuméraire) ni Bertrand (étranger surnuméraire). Tirs sur les montants: Ebbett (2e), Mottet (2e), Ebbett (4e), Almquist (5e), Sciaroni (7e) et Lhotak (35e). But annulé: Mottet (31e, canne haute). Berne sans gardien de 55’33’’ à la fin du match.
Pénalités: 4 x 2’ contre Berne; 3 x 2’ contre Fribourg Gottéron.

Une soirée sans accroc pour Bienne

Le HC Bienne n’est pas tombé dans le piège que représentait ce déplacement à Rapperswil. Sur la glace de la lanterne rouge, déjà quasi certaine de devoir prochainement batailler en play-out face à Davos, les Seelandais n’ont eu besoin que d’un peu plus d’une période pour assurer un succès qui n’a jamais vraiment été contesté. Damien Riat a d’abord tiré profit d’une inspiration de Beat Forster, auteur d’une transversale précise, pour ouvrir la marque à la 8e minute.

Face à un adversaire st-gallois extrêmement brouillon, Bienne n’a connu qu’une véritable frayeur en début de rencontre, lorsque Corsin Casutt a bien failli exploiter une relance suicidaire de Kevin Fey (12e). Bien plus à leur affaire que lors de leur dernier déplacement (défaite 5-4 en prolongation le 16 novembre), les joueurs d’Antti Törmänen ont doublé la mise juste avant la première pause par l’intermédiaire de Jarno Kärki sur la première des deux séquences de jeu de puissance visiteuses de la rencontre.

Plus tard, le Finlandais nouvellement débarqué à la Tissot Arena marquera encore le 0-4 (33e), oublié dans une défense alémanique aux abois. Entre temps, Mike Künzle avait gonflé un peu plus encore l’avantage des siens en rupture. La réduction de la marque de « Rappi » en fin de période médiane, à 5 contre 3, puis en début de dernier tiers n’y changera rien. Même revenu à deux longueurs, le cancre de National League n’a jamais donné l’impression de pouvoir faire trembler l’édifice qui lui faisait face. En fin de match, le topscorer Toni Rajala et Jason Fuchs ont encore salé l’addition.

De bon augure pour Bienne avant de réceptionner, en soirée, le voisin du CP Berne pour un derby aux allures de choc au sommet.

Rapperswil – Bienne 2-6 (0-2 1-2 1-2)
SGKB Arena. 3284 spectateurs. Arbitres: MM. Eichmann, Massy, Gnemmi et Altmann.
Buts: 8e Riat (Forster, Rajala) 0-1, 19e Kärki (Kreis, Brunner/5 c 4) 0-2, 21e Künzle 0-3, 33e Kärki (Brunner, Pedretti) 0-3, 37e Knelsen (Iglesias/5 c 3) 1-4, 43eMosimann (Helbling) 2-4, 50e Rajala 2-5, 59e Fuchs 2-6.
Rapperswil: Nyffeler; Hächler, Maier; Iglesias, Schmuckli; Helbling, Berger; Profico, Gähler; Clark, Knelsen, Wellman; Kristo, Schlagenhauf, Spiller; Mosimann, Mason, Casutt; Schweri, Ness, Hüsler. Entraîneur: Tomlinson.
Bienne: Hiller; Fey, Salmela; Kreis, Maurer; Sataric, Forster; Petschenig; Riat, Pouliot, Rajala; Brunner, Diem, Künzle; Hügli. Fuchs, Kärki; Schmutz, Neuenschwander, Pedretti; Tschantré. Entraîneur: Törmänen.
Notes: Rapperswil sans Gilroy (blessé), Gurtner, Lindemann, Primeau ni Rizzello (surnuméraires). Bienne sans Paupe (blessé), Moser (malade), Earl (étranger surnuméraire), Egli ni Lüthi (surnuméraires).
Pénalités: 2 x 2’ contre Rapperswil; 3 x 2’ contre Bienne.

Hockey

(GYB/JBO)