Hockey sur glace

17 juillet 2019 14:59; Act: 17.07.2019 16:45 Print

Les pâtes de «Nonna» dans la Coupe Stanley

Vainqueur du championnat de NHL le mois dernier avec les Saint-Louis Blues, le défenseur Alex Pietrangelo s'est trouvé un bol à la hauteur de son nouveau pedigree.

Sur ce sujet
Une faute?

C'est la tradition chaque été. Les joueurs vainqueurs de la Coupe Stanley disposent chacun d'une journée où ils peuvent faire plus ou moins ce qu'ils veulent avec le trophée. Au cours de ses nombreuses années d'existence, la Cup a fini par découvrir chacune des villes des Etats-Unis. Elle a aussi voyagé plus loin, en Europe notamment, avec l'arrivée de contingents importants de joueurs étrangers dans le championnat.

C'est ainsi que le grand cylindre métallique a découvert en vrac une cérémonie de baptême en Suède, la Place rouge de Moscou, les montagnes de l'Oural en Sibérie, des vols en hélicoptère avec les forces armées des USA en Afghanistan, des plongeons dans des piscines et bien entendu un nombre incalculable de bars et de boîtes de nuit.

Lorsqu'est récemment arrivé le tour d'Alex Pietrangelo, défenseur canadien vainqueur cette année avec les Saint-Louis Blues, ce père de famille de 29 ans n'a pas fait d'excès. Il a simplement choisi de passer du temps avec sa famille d'origine italienne. Forcément, le menu comprenait des pâtes de la «Nonna», la grand-mère, qui ont été servies comme il se doit dans la Coupe Stanley. Autre joueur de NHL d'origine italienne, Carlo Colaiacovo est aussi venu partager le festin.

Une partie de golf en tête à tête avec le trophée a également été organisée, ainsi que sa présentation à ses triplés, Evelyn, Oliver, et Theodore. Les plaisirs simples sont les meilleurs.

Hockey

(Sport-Center)