Hockey sur glace

19 juillet 2019 15:17; Act: 19.07.2019 15:31 Print

Naturalisation de Pouliot: le dossier se complique

par Grégory Beaud - Marc-Antoine Pouliot devra-t-il compter comme étranger durant toute la saison prochaine du HC Bienne? On en prend le chemin.

storybild

(Photo: Keystone)

Une faute?

Depuis plusieurs mois, il semblait acquis que, tôt ou tard, le Biennois Marc-Antoine Pouliot serait considéré comme joueur suisse en raison d'une naturalisation censée intervenir tout soudain. Or il se trouve que le dossier du Québécois soit actuellement passablement ralenti. Si bien que Martin Steinegger, directeur sportif des Seelandais, ne compte plus sur lui en tant que patineur à croix blanche en vue de la saison prochaine. «Pour être honnête, je n'ai pas changé d'état d'esprit, nous a-t-il confié. Je me suis toujours dit que ce serait un bonus si cette naturalisation arrivait. Mais il est vrai que tout est en train de prendre plus de temps que ce que nous avions espéré dans un premier temps.» «Stoney» avoue ne pas savoir où cela pose actuellement problème. «Je ne suis pas spécialiste de la question, rigole-t-il. Mais entre le papier et la réalité, il y a une grosse différence que je n'imaginais pas.» Aujourd'hui, il paraît acquis que le HC Bienne entamera la saison avec quatre étrangers: Anssi Salmela, Peter Schneider, Toni Rajala et Marc-Antoine Pouliot. «Et dans mon esprit, ce sera aussi le cas pour le dernier match de la saison à venir, nous souffle Martin Steinegger. Mais nous nous laissons surprendre si par chance cela venait à aller plus vite.» Au cours de la dernière saison, Marc-Antoine Pouliot avait prolongé son contrat d'un an avec le club de la Tissot Arena. En cas de naturalisation accélérée, la valeur du Québécois prendrait l'ascenseur. Mais l'ascenseur semble momentanément en panne.

Hockey

(nxp)