Hockey sur glace

20 novembre 2019 16:45; Act: 20.11.2019 16:45 Print

Rajala a complètement mystifié trois adversaires

L'attaquant finlandais du HC Bienne s'est offert un but décisif de toute beauté en Champions League, mardi. Augsbourg n'y a vu que du feu.

Sur ce sujet
Une faute?

Au Québec, on parlerait volontiers d'une «crampe au cerveau». En anglais, le terme «blackout» permet de s'en sortir avec davantage de classe. Il doit certainement exister un équivalent finnois, mais nous n'avons pas eu l'occasion de poser la question à Toni Rajala.

Il aurait sans doute pu nous décrire la façon peu banale dont il a marqué le but décisif du HC Bienne mardi soir à la Tissot Arena, profitant de ce moment d'absence, justement, de trois défenseurs allemands pour qualifier les Seelandais pour les quarts de finale de la Champions League.

En prolongation, à la 64e minute, le Finlandais de 28 ans a récupéré le puck dans le camp de défense des Augsburger Panthers (DEL) et s'est dirigé en arrière vers la ligne bleue, alors que le score était de 1-1. Les arrières de la formation allemande ont peut-être pensé que Rajala, esseulé, allait se diriger hors de la zone pour construire une nouvelle attaque avec le soutien de ses coéquipiers.

Mais arrivé à proximité de la ligne bleue, l'attaquant nordique a entamé un arc de cercle en direction de l'axe de la patinoire. Dans la lune, les trois joueurs d'Augsbourg a proximité n'y ont vu que du feu lorsque Toni Rajala a terminé son virage puis accéléré en direction de leur but. Ils n'ont rien pu faire pour aider le gardien Keller, qui a tenté le tout pour le tout en tenant de plonger dans les patins du joueur finlandais. Trop habile, ce dernier a contourné l'obstacle et marqué dans la cage vide. Merci et au revoir. Victoire 2-1 ap des Biennois, qui avaient partagé l'enjeu à l'aller (2-2).

En quarts de finale, le HCB défiera les Suédois des Frölunda Indians. Les matches de cette étape auront lieu les 3 ou 4 et le 10 décembre.

(Sport-Center)