Hockey - LNA/LNB

17 avril 2013 15:33; Act: 17.04.2013 16:10 Print

Rico Fata: «J'avais un contrat à Langnau»

par Grégory Beaud - L'ancien attaquant de Genève-Servette est l'une des victimes collatérales de la relégation du club emmentalois. Il espère jouer en Suisse. Pourquoi pas à Lausanne?

storybild

Rico Fata a débarqué en Suisse en 2008

Sur ce sujet
Une faute?

De retour au Canada, Rico Fata a suivi de près le sixième match du barrage de promotion/relégation entre Lausanne et Langnau. Et pour cause. Le Canadien pensait jouer à Langnau la saison prochaine. «J'avais signé pour une année avec option pour une saison supplémentaire», confirme-t-il. Aujourd'hui dans le flou, il n'a pas encore pris contact avec le club de l'Ilfis. «Je pense qu'ils ont autre chose à penser actuellement, a-t-il compati. C'est un coup dur pour ce club qui vient de faire des gros investissements dans une nouvelle patinoire.»

Rester en Suisse?

Débarqué en LNA en 2008 à Bienne, l'Ontarien se plaît en Suisse. «Mes filles sont scolarisées depuis 5 ans dans une école francophone, confirme-t-il. J'adore ce pays. C'est pourquoi j'étais enchanté d'avoir trouvé une entente avec les Langnau Tigers.» Pourrait-il envisager d'honorer son contrat dans l'Emmental? «Cela dépendra surtout de la direction que voudra prendre le directoire du club, précise-t-il. Je sais que trois ou quatre étrangers étaient sous contrat pour la saison prochaine. Il y aura des choix à faire.»

S'il ne sait pas de quoi son avenir sera fait, Rico Fata sait une chose: il répondrait favorablement à un appel du Lausanne HC, si la piste bernoise venait à tomber à l'eau. «C'est une évidence, s'enthousiasme celui qui y a joué un match lors de la saison 2011/2012, prêté par Genève-Servette. Imaginer cette patinoire pour un match de LNA, cela doit être quelque chose de grandiose. Je déteste imaginer Langnau en LNB, mais pour la ligue, la promotion de Lausanne est une bonne chose.»