Hockey sur glace

07 août 2019 08:25; Act: 07.08.2019 08:25 Print

Rochette, le Suisse qui a joué contre la Suisse

par Emmanuel Favre - L'ancien junior du Lausanne HC a patiné mardi avec le Canada face à la sélection helvétique M18.

storybild

Le jeune binational n'a pas encore choisi sa nationalité de hockeyeur. (Photo: D. Morin)

Une faute?

Théo Rochette (17 ans) a vécu un moment particulier, mardi en République tchèque. Dans le cadre de la Hlinka Gretzky Cup, un tournoi qui réunit les huit meilleures nations M18, l'ex-junior du LHC a porté le maillot du Canada contre la Suisse (8-0).

Titulaire des deux passeports, Rochette n'a cependant pas été en mesure de partager ses émotions. En effet, Hockey Canada est intransigeant avec l'utilisation des téléphones portables: ils sont collectés par l'encadrement, qui ne les restitue que 20 minutes par jour à leurs propriétaires.

Le joueur de Chicoutimi, en Ligue de hockey junior du ­Québec (LHJMQ), a été aligné comme 13e attaquant par Michael Dyck face aux Suisses. Mais il aurait pu se retrouver au sein du groupe dirigé par Martin Höhener si Swiss Ice Hockey ne l'avait pas écarté en 2018. Cette année-là, avant les Mondiaux, le sélectionneur Thierry Paterlini avait retranché Rochette de son cadre à la veille du premier match. Si tel n'avait pas été le cas, le jeune talent, éligible à la prochaine draft de la NHL, ne pourrait plus revêtir un autre maillot dans une compétition de la Fédération internationale (IIHF).

Comme la Hlinka Gretzky Cup n'est pas placée sous l'égide de l'IIHF, le natif de Neuchâtel peut encore choisir sa nationalité de hockeyeur. Ironie de l'histoire, lundi, lors du match Canada-Finlande (6-0), c'est... Paterlini qui a tenté une approche auprès du clan Rochette pour le convaincre d'opter pour la Suisse.?

Hockey

(nxp)