Hockey sur glace

18 octobre 2019 18:03; Act: 19.10.2019 08:26 Print

Genève a maîtrisé son sujet face au LHC

par Christian Maillard, Genève - Les Servettiens ont remporté 2-1 le derby lémanique face à Lausanne. Sans que quiconque ne puisse crier à l'injustice.

Sur ce sujet
Une faute?

A Lausanne, on n'avait toujours pas digéré ce premier match (perdu) à la Vaudois aréna, ce but de Tommy Wingels tombé après dix secondes seulement et cette victoire «humiliante» de ces Genevois dans cette si belle patinoire. Les Vaudois, sévèrement battus (3-5) le 24 septembre dernier, étaient bien décidé à prendre leur revanche, ce vendredi soir aux Vernets. Mais voilà, face à Robert Mayer (intraitable dans sa cage) et ces Aigles qui ont retrouvé la voie du succès, ils n'y arrivent toujours pas. Genève-Servette ou plutôt Patrick Emond avait bien préparé son affaire...

Si les visiteurs ont bien cru, après... dix secondes, qu'ils allaient rendre la monnaie de leur pièce aux Grenat, ce n'était qu'un leurre ou une petite frayeur pour Robert Mayer. Alors qu'on jouait à guichets fermés, c'est parti sur un rythme très élevé des deux côtés. La réussite souriant souvent aux plus audacieux, c'est Genève-Servette qui a pris, en premier, les devants, profitant d'un but venu d'ailleurs, dans un angle impossible, de Jeremy Wick, le mal-aimé des Vaudois; on parle surtout des fans de Malley qui ne le supportent pas.

Le talent de Boltshauser

Les Lions, qui restaient sur quatre belles sorties (avec la Ligue des champions), ont forcément montré les dents, mais s'ils étaient menaçants, avec un Christoph Bertschy très remuant et un Josh Jooris impressionnant, la défense genevoise et le portier Mayer ont su repousser les ardeurs des joueurs de Peltonen.

Lors du second tiers, au cours d'une partie toujours aussi enlevée et passionnante, les Aigles ont eu une grosse occasion de doubler la mise en se retrouvant durant 1'45'' (25e) en double supériorité numérique. Mais cette fois-ci, c'est Luca Boltshauser, qui avait été préféré à Tobias Stephan dans la cage, qui a démontré tout son talent. Mais aussi sa baraka lorsqu'il a été sauvé par ses poteaux lors de tirs de Roger Karrer et de Guillaume Maillard (30e).

Les Vaudois, qui ont bénéficié d'un power-play à la fin du deuxième «vingt», n'ont pas su exploiter la pénalité d'un Henrik Tömmernes de retour au jeu après sa blessure le 24 septembre à Ambri. Le Suédois a fait énormément de bien à des Genevois qui n'ont pas su, à leur tour, profiter d'un surnombre lausannois (42e).

Alors qu'il tournait autour depuis un bon moment, Daniel Winnik a fini par être récompensé pour sa persévérance et son dur labeur. C'est lui, le Canadien, ce gros travailleur, qui a finalement inscrit le... winnig goal (49e) sur un service parfait de Simon Le Coultre, l'ancien junior du LHC, qui a savouré après son but lors de la première confrontation à la Vaudoise aréna. C'est Christoph Bertschy qui a finalement eu le dernier mot à la 60e, après la sortie de son portier, mais il était trop tard pour les Lausannois.

Genève-Servette - Lausanne HC 2-1 (1-0 0-0 1-1)

Les Vernets. 6904 spectateurs.

Arbitres: MM. Wiegand, Müller; Kaderli, Gnemmi.

Buts: 7e Wick (Mercier) 1-0, 49e Winnik (Le Coultre) 2-0, 60e (59'28'') Bertschy.

Genève-Servette: Mayer; Jacquemet, Tömmernes; Karrer, Maurer; Mercier, Le Coultre; Völlmin; Wingels, Winnik, Rod; Wick, Fehr, Bozon; Maillard, Smirnovs, Miranda; Kast, Berthon, Douay. Coach: Patrick Emond.

Lausanne HC: Boltshauser; Heldner, Junland; Lindbohm, Frick; Nodari, Genazzi; Oejdemark; Bertschy, Jeffrey, Vermin; Almond, Jooris, Moy, Emmerton, Herren; Antonietti, Froidevaux, Herren; Traber. Coach: Vile Peltonen.

Pénalités: 3 x 2' contre Genève-Servette; 3 x 2' contre Lausanne HC.

Notes: Genève-Servette sans Richard, Fritsche, Tanner (blessés), Olsson (surnuméraire), Guebey, Charlin, Heinimann ni Smons (à Sierre). Lasuanne sans Grossmann (malade), Wärn (surnuméraire) ni Roberts (à Biasca). Tirs sur le poteau: Karrer (30e), Maillard (30e). Temps-morts: Lausanne HC (57'45'') alors qu'il évolue en supériorité numérique. Genève-Servette (59'38''). Le gardien Boltshauser (Lausanne HC) quitte sa cage à la 58e minute.

Hockey