Play-off de LNA

01 mars 2011 16:42; Act: 01.03.2011 23:22 Print

Un artiste chez les brutes

par Jean-Philippe Pressl-Wenger, Genève - L'attaquant Damien Brunner a pris ses responsabilités en scorant 3 fois hier à Genève pour que Zoug s'impose 6-2.

Voir le diaporama en grand »

Les débats ont été musclés aux Vernets

Sur ce sujet
Une faute?

Il faut de tout dans une équipe de hockey sur glace pour qu'elle soit performante. Des bâtisseurs et des destructeurs, des joueurs rapides et d'autres solides, des brutes et des artistes.

Hier aux Vernets, ce sont surtout les bagarreurs que l'on a vu à l'oeuvre. Bezina côté genevois, Lindemann, Rüfenacht et Snell côté zougois ont tous rejoint les vestiaires avant le terme de la rencontre, plus enclins à se battre qu'à jouer. Damien Brunner, lui, s'est employé à faire ce qu'il connaît le mieux: marquer. Par deux fois, l'attaquant de 24 ans a réussi à tromper la vigilance de Tobias Stephan. Il a d'abord montré la voie en ouvrant le score, puis a enfoncé le clou dans les moments où son équipe en avait besoin. Lors du premier match de ce quart de finale de LNA, Brunner avait déçu son public. A deux reprises il s'était retrouvé seul devant le dernier rempart des Grenat sans pouvoir loger le puck au fond.

L'artificier de la cité du kirsch effectue cette année une saison digne de louanges. Derrière les Canadiens Glen Metropolit et Josh Holden (encore blessé hier), Brunner est le troisième meilleur pointeur du club de Suisse centrale, le meilleur Suisse. Avec ses 50 points en 42 matches disputés, l'ailier de la première ligne du coach Doug Shedden prouve qu'il est possible de construire une carrière de haut niveau sans forcément s'exiler outre-Atlantique, avec ses points.