Hockey - NHL

13 juin 2019 13:34; Act: 13.06.2019 13:34 Print

Une enfant malade soulève la Coupe Stanley

Les St. Louis Blues ont fait le bonheur d’une fillette de 10 ans atteinte d’une maladie rare.

Sur ce sujet
Une faute?

Les St. Louis Blues, qui ont remporté la première Coupe Stanley de leur histoire grâce à leur succès dans l’acte VII de la finale contre les Bruins (1-4) dans la nuit de mercredi à jeudi, ont affiché du cœur sur la glace et dans les coulisses.

En effet, l’équipe du Missouri a permis à une enfant atteinte de lymphohistiocytose hémophagocytaire, une maladie du sang, de vivre les célébrations à ses côtés.

Laila Anderson (10 ans), une supportrice des Blues, a ainsi pu toucher le prestigieux trophée et partager les émotions des vedettes Ryan O’Reilly, Alex Pietrangelo, David Perron & Cie sur la glace du TD Garden de Boston.

La belle histoire avait commencé durant la finale de la Conférence Ouest où St. Louis se mesurait aux San Jose Sharks de l’attaquant appenzellois Timo Meier. Alors que les médecins avaient décelé des progrès dans l’état de santé de la fillette, ils l’avaient autorisée à se rendre à la patinoire pour encourager ses favoris.

La direction des Blues, qui a eu vent de cette information, avait réservé une surprise à Laila. Elle l’avait invitée à assister à l’acte III de la série et lui avait permis de rencontrer quelques joueurs après la rencontre qui s’était soldée par une défaite de l’équipe entraînée par Craig Berube.


Malgré le stress engendré par la tenue d’un acte VII en finale, les Blues ont pensé à offrir le voyage à Boston à l’enfant, qui a laissé échapper quelques larmes quand elle a appris la nouvelle.


Et ce n’était que le début d’un festival d’émotions...


Hockey

(Sport-Center)