NHL- Coupe Stanley

16 juin 2011 06:28; Act: 16.06.2011 09:34 Print

Victoire finale de Boston

Les Boston Bruins ont remporté la finale de la Coupe Stanley au dépend de Vancouver, après leur victoire dans le septième et dernirer match décisif contre Vancouver.

Une faute?

Boston retrouve le paradis après 39 années d'attente. Victorieux 4-0 à Vancouver dans le septième match décisif de la finale, les Bruins cueillent une sixième Coupe Stanley.

Auteur de 37 arrêts pour le plus beau blanchissage de sa carrière, Tim Thomas a été nommé MVP des play-off. A 37 ans, l'Américain est le joueur le plus âgé à remporter le trophée Conn Smythe. Le gardien des Bruins fut, une fois de plus, irrésistible, dominant très largement son vis-à-vis Roberto Luongo qui a encaissé 18 buts lors des cinq derniers matches de la série.

Tim Thomas, qui avait été choisi en 217e position lors de la draft 1994, a réalisé de nombreuses premières historiques dans ces play-off. Il a établi les records du plus grand nombre d'arrêts dans une phase finale (798) et dans une finale de Coupe Stanley (238). Il est surtout devenu le premier gardien de l'histoire à signer un blanchissage à l'extérieur lors de l'acte VII d'une finale. Ses statistiques dans la série finale sont époustouflantes: 1,15 but encaissé par match, et 96,7 % d'arrêts !

Les Sedin inexistants

Les Bruins ont ouvert la marque après 14'37'' de jeu sur un lancer de Patrice Bergeron. Brad Marchand et ce même Bergeron marquaient ensuite lors de la seconde période pour «tuer» le match. Marchand scellait le score à 2'44'' du terme dans la cage vide. Si brillants avec Vancouver en saison régulière, les jumeaux Henrik et Daniel Sedin étaient sur la glace sur les quatre buts des Bruins... Les Suédois ont complètement raté leur finale.

C'est la sixième fois lors des dix dernières saisons que la finale s'est décidée sur le septième et dernier match. Elle n'est remportée que pour la deuxième fois par un capitaine européen. Le défenseur slovaque Zdeno Chara succède ainsi au Suédois Nicklas Lidstrom, qui avait emmené Detroit à la victoire en 2008. Le septième match de cette série est par ailleurs le premier remporté par l'équipe évoluant à l'extérieur.

Le Canada doit patienter

Boston poursuit ainsi la mainmise des franchises américaines sur la Coupe Stanley. Montréal est la dernière équipe canadienne à avoir remporté le trophée, en 1993. Depuis, quatre clubs du pays à la feuille d'érable, dont Vancouver en 1994, ont accédé à la finale sans parvenir à bousculer la suprématie américaine. Meilleure équipe de la saison régulière, Vancouver n'a encore jamais été titré.

(afp)