Snowboard - Finales à Arosa

27 mars 2011 22:00; Act: 27.03.2011 22:06 Print

«Il est important que les anciens continuent»

par Oliver Dufour, Arosa - Chef des snowboarders suisses, Franco Giovanoli a fait l'état des lieux au terme de la saison. Satisfait, il parie sur l'avenir avec l'aide des «vieux».

storybild

Le chef des riders helvétiques a de quoi afficher un large sourire. (Photo: Keystone)

Une faute?

Les finales de la Coupe du monde se sont terminées en fanfare pour la Suisse. A part des performances encore poussives en boardercross masculin, les riders du pays se sont portés sur le devant de la scène ce week-end à Arosa (GR).

Un succès d'ensemble qui a réjoui Franco Giovanoli, patron de la discipline à Swiss-Ski. «Nous avons réussi de superbes résultats toute la saison, en Coupe du monde comme sur le circuit du TTR World Tour», a applaudi l'Engadinois. «Les podiums de ce week-end viennent couronner le tout. Bien sûr, il y a encore de la place pour du progrès, en boardercross et en slopestyle surtout, mais nous sommes sur la bonne voie.»

Cette saison, la relève s'est beaucoup illustrée. «Ca montre le caractère de nos jeunes», a apprécié Giovanoli. «La concurrence oblige les plus vieux à travailler fort. Mais nous avons encore besoin de ces derniers. Ils peuvent aider la jeunesse à mieux s'autogérer, à faire preuve de constance. Il est donc très important pour nous que les anciens soient encore de la partie l'an prochain.»

A ce jour, seul le slalomeur Roland Haldi a annoncé sa retraite. Un point d'interrogation subsiste encore sur l'avenir de la spécialiste du cross Sandra Frei. «C'est du 50-50. Il faudra voir où j'en suis physiquement», a plaidé la Grisonne. «A 18 ans, on se lève sans problème au lendemain d'une course. A 26 ans, les articulations grincent un peu plus!»