Ski alpin

27 janvier 2019 16:12; Act: 27.01.2019 16:18 Print

Feuz: «Le super-G, pour moi, c'est une loterie»

par Christian Maillard, Kitzbühel - Beat Feuz a pris un peu trop de risques. Mais il n'était encore pas très loin du podium. A Kitzbühel, le Bernois était l'arbre qui cache une forêt de questions.

storybild

Beat Feuz a commis l'erreur de trop dans la Traverse dimanche (Photo: Keystone)

Sur ce sujet
Une faute?

Beat Feuz, après la descente de vendredi, vous n'étiez pas loin d'un nouveau podium en super-G. Sans cette erreur dans la Traverse...

Oui, j'ai pris un peu trop de risque. Après l'Hausbergkante, j'étais trop bas et malheureusement je n'ai pas réussi à reprendre ma trajectoire. Et c'était trop tard.

Avez-vous eu peur de vous retrouver dans les filets?

Non non car je n'ai pas franchi la limite.

Contrairement à d'autres de vos coéquipiers, vous quittez toutefois Kitzbühel avec des certitudes.

Mon bilan est bon, je vous l'accorde. Je sais qu'en descente je vais vite. Contrairement au super qui ressemble plus pour moi à une loterie, je suis en confiance. On l'a vu ce dimanche, je ne suis pas encore très à l'aise dans cette discipline. J'ai moins de repères qu'en descente, c'est évident.

Et maintenant Garmisch, où vous vous étiez imposé l'an passé...

Oui et je me réjouis de disputer encore une descente de Coupe du monde sur cette piste où je suis régulièrement très rapide. C'est important avant les Mondiaux.

Sports d'hiver

(nxp)