Saut à ski

15 février 2011 15:54; Act: 15.02.2011 17:11 Print

Andreas Küttel prend sa retraite

Le Schwytzois Andreas Küttel mettra un terme à sa carrière après les Mondiaux d'Oslo (23 février - 6 mars prochain).

storybild

Andreas Küttel se retire. (Photo: Keystone)

Une faute?

Champion du monde en titre au grand tremplin, Andreas Küttel remettra sa couronne en jeu en Norvège, mais sans se faire d'illusions: il n'a pas fini une seule fois dans les points (top 30) cet hiver en Coupe du monde.

Il était prévu de longue date que Küttel raccroche au terme de cette saison, mais pas aussi abruptement. Il aurait du poursuivre jusqu'aux finales de Planica (Sln). Finalement, l'Alémanique préfère stopper les frais immédiatement après Oslo. Il a annoncé son retrait lors d'une conférence de presse à Einsiedeln, pile deux ans après son titre aux Mondiaux de Liberec (Tch)

Âgé de 31 ans, Küttel est en proie au doute depuis plusieurs mois. Il ne retrouve plus l'insouciance et la maîtrise de ses grandes années, bien que sa technique et sa motivation ne soient pas en cause, selon ses entraîneurs. Cette saison, pour se relancer, il s'est rapproché du chef du saut à Swiss-Ski Bernhard Schödler, son ancien coach, laissant l'entraîneur attitré Martin Künzle travailler avec Simon Ammann et les jeunes. Mais cela n'a pas suffi à le relancer.

Le Schwtyzois fera ses adieux à Oslo le 2 mars, jour des qualifications pour l'épreuve au grand tremplin, ou le 3, lors de l'épreuve proprement dite s'il est qualifié. Il aura également participé auparavant au concours par équipes au petit tremplin avec la Suisse.

Exil au Danemark

Père d'un petit Oliver, Küttel ira s'établir au Danemark, où son épouse polonaise Dorota travaillera comme médecin au terme de son congé maternité. Dans un premier temps, le jeune retraité s'occupera de son fils et apprendra la langue. Le déménagement est prévu début avril.

Depuis son sacre de Liberec, Küttel n'a plus réussi de résultat probant. Il compte à son palmarès cinq succès en Coupe du monde, le premier en 2005 à Lillehammer, le dernier en décembre 2007 à Engelberg, où il devint le premier Helvète à s'imposer. Sa victoire la plus marquante, outre son titre mondial, restera celle du saut de Nouvel-An sur la Tournée des Quatre-Tremplins à Garmisch-Partenkirchen, le 1er janvier 2007. En tout, Küttel est monté quinze fois sur un podium de Coupe du monde, circuit sur lequel il a débuté en 1995.

(ats)