SKi Alpin - Géant Messieurs

06 février 2011 10:49; Act: 06.02.2011 17:19 Print

Carlo Janka monte sur le podium

Carlo Janka est en forme, à deux jours de l'ouverture des Mondiaux à Garmisch (All). Il prend la troisième place du géant de Coupe du monde, à Hinterstoder (Aut).

Sur ce sujet
Une faute?

Carlo Janka revient en forme au bon moment, à deux jours de l'ouverture des Mondiaux à Garmisch (All). Le Grison a pris la 3e place du géant de Coupe du monde à Hinterstoder (Aut) remporté par l'Autrichien Philipp Schörghofer, au lendemain de sa 4e place dans le super-G.

«Je suis sur le bon chemin pour les Mondiaux», s'est réjoui Janka après son podium de dimanche. «Ce résultat était planifié. J'ai encore des difficultés à tenir deux manches. C'est réjouissant de voir que beaucoup de monde peut gagner.»

Le Grison, champion olympique et du monde de la spécialité, a apporté à la Suisse son premier podium de la saison en géant. A titre personnel, son week-end fructueux démontre la justesse de son approche, lui qui avait zappé les épreuves de Chamonix le week-end passé pour arriver en forme pour Garmisch. «Durant cette pause, j'ai ménagé mes jambes au maximum», a-t-il expliqué.

Le fait qu'il se soit illustré sur une pente raide et exigeante comme celle de Hinterstoder, qui a donné du fil à retordre à de nombreux cadors, souligne sa montée en puissance.

Berthod devant Cuche

Le public autrichien a été à la fête puisque les «Aigles» ont réussi le doublé lors du super-G avec la victoire de Hannes Reichelt devant Benjamin Raich, avant que Schörghofer mette tout le monde d'accord lors du géant. A 28 ans, le Salzbourgeois a cueilli son premier succès sur le circuit, avec 0''17 d'avance sur le Norvégien Kjetil Jansrud, une nouvelle fois placé mais jamais gagnant à ce jour, et 0''20 sur Janka.

La surprise dans le camp suisse est venue de la 5e place du Grison Marc Berthod lors du géant. Onzième après le premier tracé, il s'est lâché sur le second pour réaliser sa meilleure performance depuis trois ans, au coeur d'un hiver difficile pour lui où il comptait comme meilleur résultat auparavant une 7e place au géant d'Adelboden début janvier.

Berthod a soufflé la politesse, pour 0''06, à Didier Cuche, 6e à 0''47 du vainqueur. Le Neuchâtelois n'a pas brillé pour sa répétition générale avant Garmisch. Il avait ruiné ses espoirs dans le super-G avec une grosse faute sur la partie haute du tracé, terminant 19e à 2''32 du vainqueur, lui qui restait sur deux démonstrations à Kitzbühel et Chamonix. Cuche puisera cependant dans la 2e manche du géant de dimanche des raisons de se satisfaire, avec sa remontée de la 10e à la 6e place.

Le ticket pour Viletta

Le Grison Sandro Viletta a bien dévalé le premier parcours (9e) avant de commettre une grosse faute en 2e manche et de rétrograder au 16e rang. Mais la veille, il avait décroché une surprenante 7e place dans le super-G, obtenant son ticket pour la course des Mondiaux de mercredi.

L'Américain Ted Ligety, 13e seulement du géant, marque le pas après ses trois succès d'affilée en début de saison mais reste leader de la Coupe du monde de la spécialité, tandis que le Croate Ivica Kostelic, 10e, trône en tête du général avec 524 points d'avance sur Cuche, nouveau deuxième.

Du côté des Autrichiens, la joie au terme de ce week-end est mêlée d'une nouvelle inquiétude. Marcel Hirscher s'est en effet distendu les ligaments d'une cheville lors de la 1re manche du géant et manquera les Mondiaux. Cet accident survient après les graves chutes de Hans Grugger à Kitzbühel et de Mario Scheiber et Georg Streitberger à Chamonix.

(ats)