Tour de ski - 20km

08 janvier 2011 12:20; Act: 08.01.2011 16:39 Print

Cologna file vers la victoire

Dario Cologna a sauf accident scellé sa victoire finale dans le Tour de Ski en prenant la 2e place de l'avant-dernière étape, un 20 km en style classique.

storybild

Cologna a dû rester vigilant tout au long de la journée. (Photo: Keystone/AP)

Sur ce sujet
Une faute?

Le Grison s'est une nouvelle fois montré brillant tactiquement.

Il s'élancera pour la montée finale de 9 km vers l'Alpe Cermis dimanche, une ascension avec de forts pourcentage, avec 1'18 d'avance sur Northug. Les autres fondeurs sont très loin, à l'image du Suédois Marcus Hellner, 2e jusque-là mais qui a sombré samedi (23e à 1'53).

Cologna a dû rester vigilant tout au long de la journée. Northug, s'appuyant sur sa pointe de vitesse, a en effet joué son va-tout en gagnant les cinq sprints intermédiaires. Il a empoché chaque fois 15 secondes de bonifications. Mais Cologna, qui le suivait à la trace, a fini à chaque coup 2e et bien limité les dégâts.

Une nouvelle fois, le Grison a couru avec beaucoup d'intelligence, surveillant les escarmouches tout en gardant un maximum d'influx. Au sprint final, il a été devancé de 1''8 par le double champion olympique norvégien, le Canadien Devon Kershaw arrivant 3e.

Les rivaux s'inclinent

Northug remporte ainsi son premier succès de la saison mais ne devrait plus être en mesure d'empêcher Cologna de fêter dimanche une deuxième victoire au Tour de Ski, après 2009.

«Northug n'est d'une façon générale pas si rapide en montée», a relevé son rival suisse. «Je dispose d'une belle avance qui me permettra de ne pas devoir partir à fond dans la montée vers l'Alpe Cermis. Aujourd'hui, je me suis senti bien et j'ai veillé à rester devant à cause des bonifications.»

Northug s'avoue déjà vaincu: «Cologna est très fort, il va gagner. Pour moi, ce sera dur de garder la 2e place.»

Les amateurs salivent déjà à l'idée de retrouver les deux hommes aux Mondiaux d'Oslo fin février. D'ailleurs, signe que plus personne ne doute du succès final de Cologna dans ce Tour, une bonne partie des questions qui lui sont adressées portent déjà sur ces joutes: «Il y aura sans doute de nouveaux duels, et j'ai toujours plaisir à courir contre lui (Northug)», affirme Cologna.

Perl étonne encore

Le champion olympique du 15 km entraîne dans son sillage son copain Curdin Perl, en passe de réussir sur ce Tour la meilleure performance de sa carrière. Le camarade de chambre de Cologna est remonté à la 5e place du général à la faveur de sa 8e place dans cette étape et des quelques secondes de bonifications récoltées en cours de route.

Perl (26 ans) n'est qu'à 8 secondes de la 3e place occupée par le Tchèque Martin Jaks. Le polyvalent coureur de Pontresina cherchera à profiter de l'euphorie du moment dimanche pour signer peut-être une nouvelle performance historique pour le fond suisse, trois semaines après la victoire du 4 x 10 km helvétique en Coupe du monde à La Clusaz, dont il était le dernier relayeur.

Vingt-sixième du général, Remo Fischer surprend aussi. Sans les 2' perdues lors de la 2e étape à Oberhof en raison d'un mauvais ski, il serait bien mieux classé.

Chez les dames, Justyna Kowalczyk s'est sans doute assuré la victoire finale en s'imposant à l'issue du 10 km. La Polonaise, tenante du titre, compte plus de 2' d'avance au général sur les Italiennes Marianna Longa et Arianna Follis.