Ski nordique

18 décembre 2011 12:43; Act: 18.12.2011 14:49 Print

Cologna s'impose lors d'une journée historique

Dario Cologna a remporté le premier succès de sa carrière en sprint en s'imposant dans l'épreuve de Coupe du monde en skating à Rogla, en Slovénie. Le résultat d'ensemble des Suisses est historique.

Une faute?

Journée historique dimanche pour les fondeurs suisses: Dario Cologna a remporté le premier succès de sa carrière en sprint en s'imposant dans l'épreuve de Coupe du monde en skating à Rogla, en Slovénie. Et avec sept des leurs dans les points (trois femmes, quatre hommes), les Helvètes ont réussi un résultat d'ensemble inédit.

Cologna s'est montré impérial de bout en bout. Sorti 3e des qualifications, il a ensuite pris la 2e place de son quart, gagné sa demi-finale avant de s'imposer en finale en débordant à 150 m de la ligne le Russe Nikolay Morilov (2e), vainqueur du prologue. Le Grison a particulièrement savouré son succès, le cinquième de sa carrière, le deuxième seulement sur une épreuve d'un jour. Jusqu'à présent, il s'était surtout fait connaître pour sa gestion de l'effort sur les longues distances ou les manifestations au long cours comme le Tour de Ski. Il a montré à Rogla qu'il avait aussi du punch.

«La forme est là. Je suis prêt pour le Tour de Ski, où je viserai une troisième victoire», a déclaré Cologna, qui s'est senti de «bonnes jambes» tout au long de la journée. Il retrouvera sur le Tour Petter Northug, sans doute gonflé à bloc. Le Norvégien a fait l'impasse dimanche sur le sprint slovène, au lendemain de son succès (devant Cologna) sur le 15 km. Il est rentré chez lui pour recharger ses accus avant le Tour de Ski.

Derrière Cologna, la meilleure performance suisse du jour est venue de Laurien Van der Graaff, 8e d'une course gagnée par la Norvégienne Maiken Caspersen Falla. La Davosienne aux origines néerlandaises, très sollicitée ces derniers temps après sa 3e place à Düsseldorf et sa 5e à Davos, a un peu manqué de jugeote. Elle a perdu du temps dans un virage en voulant passer en force à l'intérieur, manquant la finale pour 0''8.

Trachsel et Hediger dans les points

Avec encore la 11e place d'Eligius Tambornino (absent des cadres de Swiss-Ski), la 20e de Doris Trachsel, les 22es de Bettina Gruber et Jovian Hediger et la 28e de Martin Jäger, les Suisses présentent un bilan d'ensemble remarquable. Même si le sprint, aux yeux des puristes, ne connaît pas (encore) la densité de performances des épreuves longue distance. Pour le Vaudois Hediger (21 ans), fils de l'ancien fondeur et actuel consultant pour la TSR Daniel Hediger, il s'agit des premiers points en Coupe du monde.

La veille, sur le 15 km en style classique (départ en ligne), Cologna avait montré l'excellence de sa forme en ne s'inclinant qu'au finish, pour 0''2, devant Northug. Ce dernier, longtemps caché en 30e ou 40e position, a attaqué dans la dernière bosse pour remporter son 13e succès en Coupe du monde. En s'adjugeant le sprint 24 heures après ce 15 km, Cologna a démontré ses grandes facultés de récupération. Chez les dames, en l'absence de la Norvégienne Marit Björgen, la Polonaise Justyna Kowalczyk l'a emporté sur le 10 km, devant les Norvégiennes Therese Johaug et Vibeke Skofterud.

(ats)