Descente de Kvitfjell

10 mars 2011 14:16; Act: 10.03.2011 14:32 Print

Cuche domine l'entraînement

Didier Cuche a signé le meilleur temps du seul entraînement prévu sur la piste de Kvitfjell, en Norvège, où doivent se dérouler les épreuves de descente ce week-end.

storybild

Opération au pouce ou pas, Didier Cuche est plus que jamais le grand favori pour remporter la Coupe du monde de descente. (Photo: Reuters)

Sur ce sujet
Une faute?

Didier Cuche, qui possède 65 points d'avance sur l'Autrichien Michael Walchhofer (17e temps à 1''76), a laissé une belle impression sur le tracé norvégien, reléguant l'Autrichien Klaus Kröll à 35 centièmes et l'homme en forme du moment, l'Italien Christof Innerhofer, à 64 centièmes. De quoi permettre au Neuchâtelois d'espérer gagner le globe pour la quatrième fois (2007, 2008 et 2010) avant même les finales de Lenzerheide la semaine prochaine. D'autant qu'il se sent à l'aise sur l'Olympiabakken de Kvitfjell, où il s'est imposé en 2007 et 2010, a terminé deux fois deuxième et trois fois troisième (en super-G).

Le pouce meurtri de Cuche est protégé par une structure en carbone. «Je ressens encore quelques légères douleurs, explique le coureur, mais je n'ai plus à avoir peur quand j'entre dans une porte ou que je touche la neige dans un virage.» Le seul moment délicat pour le Neuchâtelois devrait être le départ. «Là, je ne peux pas concentrer ma force sur mon pouce. Je dois répartir ma poussée sur mes quatre autres doigts.»

Décision

Au sujet de son avenir, Cuche entend prendre une décision au plus tard à Lenzerheide. La question est toujours de savoir s'il désire une fois de plus se soumettre à l'énorme charge de travail physique d'avant-saison ou s'il baisse le rideau. «Je ressens toujours un grand plaisir. Mais, d'un autre côté, il y a le danger, très présent, de se blesser. La chute de Hans Grugger à Kitzbühel nous l'a rappelé à tous.»

Autre skieur suisse de premier plan à être passé sous le scalpel ces dernières semaines, Carlo Janka a confirmé son retour en forme, lui qui vient de s'imposer dans le géant de Kranjska Gora. Le Grison a terminé au sixième rang, à 1''14 de Cuche. de bon augure pour celui qui ne se donne traditionnellement que modérément lors des entraînements. «Il n'y a pas photo entre mon état actuel et celui d'avant mon opération au coeur, se réjouit-il. Mon parcours n'a pas été épuisant et j'ai très bien pu me détendre à l'arrivée.»

(ats)