Ski alpin

28 février 2014 14:46; Act: 28.02.2014 16:43 Print

Fränzi Aufdenblatten tourne la page

La Valaisanne ne rempilera pas la saison prochaine. La skieuse de 33 ans a officialisé sa retraite sportive lors d'une conférence de presse, en marge des épreuves de Crans-Montana.

Sur ce sujet
Une faute?

Sur le Haut-Plateau, la skieuse de Zermatt s'alignera samedi pour la 235e fois en Coupe du monde. Et pour autant qu'elle se qualifie, elle disputera encore la descente des finales de Lenzerheide du 12 mars. Elle prendra ensuite une retraite bien méritée, elle qui écume la Coupe du monde depuis le 11 mars 2000, date de sa première course sur le circuit à Sestrières (It).

«C'est un privilège de pouvoir terminer ma carrière en Suisse. Je voulais aussi vraiment choisir la date de mon départ, sans y être contrainte par une blessure», a-t-elle expliqué, confiant toutefois qu'elle avait songé un temps poursuivre jusqu'aux Mondiaux 2015 de Beaver Creek. «Ce n'est pas une décision qui a été prise du jour au lendemain, elle s'est imposée à moi au fil de la saison. Et moins qu'avec la tête, c'est avec mes tripes que j'ai senti qu'il fallait arrêter», a-t-elle ajouté.

Durant ces 14 années au plus haut niveau, Fränzi Aufdenblatten a été l'une des figures incontournables du Cirque blanc grâce à sa personnalité joviale et ses célèbres éclats de rire. Plus discrète au niveau des résultats, cette ancienne double championne du monde juniors (2000 et 2001) n'a jamais vraiment pu quitter son statut de second couteau, elle qui a multiplié les tops 10 (42 dans sa carrière) à défaut de podiums (3).

La Valaisanne a, malgré tout, eu droit à son jour de gloire le 20 décembre 2009, lorsqu'elle avait fêté son unique succès sur le circuit lors du super-G de Val d'Isère (Fr). Une victoire d'autant plus inoubliable qu'elle avait été acquise devant sa copine et coéquipière Nadia Styger (2e), mais aussi devant la «reine» Lindsey Vonn (3e).

Quant aux rendez-vous majeurs, ils n'ont jamais souri à Fränzi Aufdenblatten. Après cinq Mondiaux et trois Jeux olympiques, elle a dû attendre son ultime essai, le 15 février dernier à Sotchi, pour intégrer enfin le top 10 (6e du super-G).

Fränzi Aufdenblatten va désormais ouvrir un nouveau chapitre de son existence. Elle va travailler dans l'agence de management sportif GPS Performance, basée à Lausanne.

(ats)