Chute à Kitzbühel

02 février 2011 15:14; Act: 02.02.2011 16:19 Print

Grugger va commencer la rééducation

Le skieur autrichien Hans Grugger, gravement blessé le 20 janvier lors d'une chute à l'entraînement à Kitzbühel, va commencer prochainement la rééducation.

Voir le diaporama en grand »

Sur ce sujet
Une faute?

Traité en soins intensifs, le Salzbourgeois de 29 ans, victime d'un grave traumatisme crânien avec une hémorragie cérébrale, a pour le moment du mal à bouger sa jambe droite. «Le bras droit est revenu à la normale ces derniers jours, le reste devrait suivre. Mais la convalescence va durer des semaines ou des mois», a prévenu le neurologue Claudius Thomé, cité dans un communiqué de la Fédération autrichienne de ski (ÖSV).

Ce terrible accident aurait pu être fatal pour le descendeur, a insisté le médecin. «Dans de tel cas, le risque de décès se situe entre 40 et 50%», selon le Dr Thomé.

Opéré en urgence à la tête le 20 janvier, Grugger a subi aussi deux fractures aux cervicales, des fractures aux côtes, un écrasement des poumons et une blessure à la carotide, a détaillé l'équipe médicale. Ces graves blessures peuvent encore entraîner des complications mortelles, ont prévenu les médecins, sans se prononcer sur d'éventuelles séquelles.

Mardi, l'Autrichien a prononcé ses premiers mots depuis sa chute. «Il reconnaît sa copine et sa famille, il sait quelle est sa marque de ski. Il s'agit plus d'une succession de mots que de phrases, mais c'est tout à fait normal dans une telle situation», a précisé le Dr Thomé.

L'équipe masculine d'Autriche de ski alpin a joué de malchance ces derniers jours, perdant, outre Grugger, deux autres descendeurs: Georg Streitberger, 29 ans, tombé le 29 janvier à Chamonix (France) et souffrant d'une fracture du tibia gauche, ainsi que Mario Scheiber, 27 ans, qui s'est blessé deux jours plus tôt lors du premier entraînement à Chamonix, victime de fractures au visage et à la clavicule droite.


La vidéo de la chute:

(afp)