Ski alpin

16 février 2019 16:39; Act: 17.02.2019 07:04 Print

Holdener: «Je n'ai rien à me reprocher»

par Christian Maillard - Are - La Schwytzoise, qui menait le bal en première manche, est sortie parce qu'elle en voulait trop. Mais elle ne regrette rien.

storybild

Wendy Holdener est réconfortée par Mikael Shiffrin après sa deuxième manche ratée. (Photo: Keystone)

Une faute?

Comme ce fut déjà le cas à PyeongChang, lors des derniers Jeux olympiques, Wendy Holdener n'a jamais été aussi proche d'un premier titre en slalom lors d'un grand événement.

Mais comme en Corée du Sud, la Schwytzoise a échoué alors qu'elle occupait la tête du premier tracé. Pire encore, la championne du monde du combiné a commis une erreur à la 11e porte qui l'a privée cette fois-ci d'une médaille qu'elle tenait si fort dans ses mains.

Elle a tout de même tenu à terminer son slalom au 17e rang, à 5''26 de Mikaela Shiffrin, pour recevoir l'accolade de toutes ses adversaires, à commencer par l'Américaine, avant que Anna Swenn Larsson (2e) et Petra Vlhova (3e) ne la consolent à leur tour.

Wendy Holdener, que s'est-il passé à cette 11e porte?

Je crois que je suis arrivée trop tôt sur la porte. J'étais trop rapide. Mon ski est parti loin et s'est écarté. J'avais la vitesse. Mais voilà. C'est dommage que je n'ai pas pu skier à fond jusqu'à l'arrivée.

Avez-vous été trahie par vos nerfs?

J'étais d'abord très nerveuse entre les manches, puis je me suis sentie super bien. J'étais prête à attaquer. Peut-être qu'il y avait trop d'envie et de volonté d'attaquer.

Vous quittez malgré tout Are avec deux médailles d'or...

Il est vrai que j'ai réussi à atteindre mon pic de forme au bon moment et c'est super, même si aujourd'hui c'est de la... (elle lâche le mot de Cambronne).

On vous sent bien marquée par cette grosse déception...

Je ne crois pas que cela va prendre du temps à passer outre cette déception. Je n'ai rien à me reprocher. J'ai attaqué. J'ai fait ce que j'ai pu. Et malheureusement, cela n'a pas passé.

Sports d'hiver

(nxp)