Mondiaux de Garmisch

10 février 2011 21:55; Act: 11.02.2011 08:54 Print

Innerhofer entre bouffonneries et maîtrise

par Marc Fragnière, Garmisch - L'Italien a continué de marquer les esprits au 1er entraînement de la descente de Garmisch. Il s'est montré le plus rapide, devançant de plus d'une seconde la concurrence.

storybild

Quand il ne fait pas le pitre, l’Italien dompte la terrible piste bavaroise. (Photo: Keystone/AP)

Une faute?

Champion du monde du super-G, le skieur de Haut-Adige Christof Innerhofer a confirmé qu’il est était bel et bien l’homme à battre sur les «pavés» de la Kandahar.

«Je n’aime pas chômer lors des entraînements, a commenté celui qui a réalisé, pour la 4e fois de la saison, le meilleur temps d’un test chronométré. Je sais que tout le monde n’était pas à fond et que ce résultat ne veut pas dire grand-chose, mais pour moi, le premier entraînement en toujours important en matière de sensations. Et puis, comme le dit Bode Miller, la meilleure défense sur cette piste, c’est l’attaque!».

A l’instar de tous les favoris, l’Italien a néanmoins terminé en roue libre après s’être relevé à trois portes de la fin. «Le dernier schuss est trop dangereux pour qu’on prenne tous les risques», a-t-il dit avant de dévoiler la suite de son programme: «Je ne vais rien faire d’autre que dormir!». Il l’aura fait dans une chambre rangée par son «colocataire», Peter Fill. «Effectivement, il a dû ranger mon chenit, hier soir, comme je l’avais fait pour lui à Val d’Isère (n.d.l.r: Fill avait décroché l'argent derrière Didier Cuche en 2009). J’espère que le désordre règnera samedi soir dans notre chambre, cela signifierait que nous serions tous les deux sur le podium».

Questionné sur la prestation d’Aksel Lund Svindal (2e) et sur le coup de mou que le Norvégien a connu en janvier, le Transalpin a rigolé: «La cause de la fatigue d’Aksel a été identifiée: c’est Julia Mancuso. C’est difficile de dormir quand tu es avec une fille comme elle. Mais si Aksel veut me la confier et se reposer une nuit, je veux bien lui rendre service».