Ski alpin

09 janvier 2016 08:56; Act: 09.01.2016 18:11 Print

Intouchable, Vonn égale le record de Moser-Pröll

L'Américaine a survolé la descente sprint en deux manches d'Altenmarkt (Aut). Lara Gut avait été éliminée en première manche.

storybild

Lorsque l'Américaine est en confiance, rien ne semble pouvoir l'arrêter. (Photo: Keystone/AP/Hans Klaus Techt)

Sur ce sujet
Une faute?

Lara Gut ne gardera pas un bon souvenir de la première descente-sprint de sa carrière. La Tessinoise a été éliminée dès la première manche à Zauchensee (AUT), laissant l'Américaine Lindsey Vonn filer seule vers la victoire.

La skieuse de Comano était en piste depuis trente secondes lorsque, surprise par une compression, elle a été éjectée du tracé. Elle a pu éviter la chute - contrairement par exemple à la Norvégienne Lotte Smiseth Sejersted, victime d'une grosse cabriole au même endroit -, mais elle n'est pas parvenue à se récupérer pour passer la porte. Cette élimination constitue le premier couac dans la saison de Lara Gut. Et même un brusque coup d'arrêt pour une fille qui n'avait plus quitté le podium depuis quatre courses.

«On apprend aussi de ses erreurs. La prochaine fois, je m'efforcerai de mieux aborder les compressions», a commenté, philosophe, Lara Gut. «Le plus important, c'est que je ne me sois pas blessée et que je puisse courir dimanche», a ajouté la Tessinoise, qui aura à coeur de rebondir lors du super-G dominical, toujours à Zauchensee.

Vonn au-dessus du lot

Débarrassée de Lara Gut, Lindsey Vonn n'a pas eu de rivales à sa hauteur samedi. Seule skieuse en lice à avoir disputé la dernière descente-sprint en date, en février 2002 à Are (SWE), l'Américaine a écoeuré la concurrence en remportant les deux manches.

Toujours aussi impressionnante de puissance, tenant les courbes comme personne d'autre, elle a devancé d'une seconde la Canadienne Larisa Yurkiw. Le podium a été complété par l'Autrichienne Cornelia Hütter, mais à 1''66 déjà.

«Ce n'était pourtant pas une descente facile. Outre le fait qu'il a fallu enchaîner rapidement entre les deux manches, la piste comprenait de nombreuses vaguelettes et une compression difficile à négocier, fatale notamment à Lara», a relevé Lindsey Vonn. «J'ai donc essayé de maintenir un haut niveau de concentration tout au long du parcours, histoire de ne pas me faire surprendre», a-t-elle expliqué.

Nouveau record

Cette victoire tombe à pic pour Lindsey Vonn. En difficulté lors des ultimes courses de 2015, ce qui l'avait incitée à s'accorder un break chez elle au Colorado, la skieuse de Vail est repartie du bon pied en 2016. Et la voilà à nouveau sur les talons de Lara Gut, la Tessinoise n'ayant plus que 58 points d'avance au classement général.

Cette journée a aussi permis à Lindsey Vonn d'entrer un peu plus dans l'histoire du ski. Avec désormais 36 victoires en Coupe du monde en descente - 72 en tout -, elle a égalé le record de l'Autrichienne Annemarie Moser-Pröll dans la discipline. «Je suis fière d'avoir rejoint Annemarie. C'est une légende de notre sport, une skieuse pour qui j'ai un grand respect», a-t-elle relevé.

Corinne Suter sauve l'honneur

Lara Gut éliminée et Fabienne Suter forfait (blessure au genou), la Suisse a dû se contenter des seconds rôles. Révélation de l'hiver en descente avec des 6e et 5e places, mais dans l'inconnue sur cette pise de Zauchensee qu'elle découvrait, Corinne Suter s'en est assez bien sortie avec sa 12e place.

Seule autre Suissesse qualifiée pour la seconde manche, Joana Hählen a pris un encourageant 19e rang, le deuxième meilleur résultat de sa carrière en Coupe du monde (après une 15e place à Crans-Montana en mars 2014).

(ats)