Saut à skis

21 novembre 2019 08:08; Act: 21.11.2019 08:08 Print

Killian Peier: «L'objectif est de confirmer»

par Simon Meier - Le Vaudois aborde la saison de Coupe du monde avec un but «simple»: asseoir sa place parmi les meilleurs.

storybild

Le médaillé de bronze des derniers Mondiaux est désormais attendu par ses pairs. (Photo: Keystone)

Une faute?

La compétition reprend ce week-end en Pologne, avec le concours de Wisla. À 24 ans, Killian Peier aborde sa 5e saison au plus haut niveau dans un costume tout neuf. Sur l'étiquette, il y a désormais écrit: «Attention, dangereux!»

Après avoir fêté ses deux ­premiers top 10 en janvier, le Vaudois avait explosé fin février en décrochant la médaille de bronze aux Mondiaux, sur le grand tremplin d'Innsbruck (Aut). «Je sens bien ce changement de statut dans les regards extérieurs, que cela soit parmi le public ou mes rivaux. Il y a une reconnaissance nouvelle, s'amuse-t-il. Moi, personnellement, je n'ai pas le sentiment d'avoir changé.»

Des fourmis dans les jambes

Mais le monde, autour de lui, ne sera (jamais) plus le même. Le champion a pu s'en rendre compte ce printemps, au cours du marathon médiatico-­promotionnel qui a suivi son exploit. «C'était une situation nouvelle qu'il a fallu apprendre à gérer. Je crois avoir réussi, même si cela m'a coûté pas mal d'énergie», explique Peier, qui a des fourmis dans les jambes à l'aube de cette nouvelle saison.

Auteur d'une tournée d'été correcte – victoire en qualification à Zakopane (Pol) – mais sans plus, le Vaudois se voit bien posé sur les rails, au terme de sa préparation. «Au niveau de la forme, de la technique et du saut, je me sens bien dedans, assure-t-il. Il y a toujours quelques détails mentaux à ­travailler, mais je suis en confiance.» La confiance d'un homme qui a changé de dimension, tout en gardant les pieds sur terre: «L'objectif général, c'est de confirmer!»

Sports d'hiver

(nxp)