Biathlon

13 février 2020 16:05; Act: 13.02.2020 16:15 Print

La Norvège commence bien ses Mondiaux

Le grand favori a répondu présent dans le relais mixte 4x6 km. La Suisse était dans le coup avant que Wiestner ne craque au tir.

storybild

Dernier relayeur norvégien, Johannes Thingnes Bø laisse éclater sa joie en franchissant la ligne. (Photo: Keystone)

Une faute?

Le relais mixte norvégien a répondu aux attentes. Présenté comme le grand favori de l'épreuve 4 x 6 km, il s'est imposé dans ce qui constituait l'épreuve d'ouverture des championnats du monde d'Antholz-Anterselva (Italie).

Marte Olsbu Røiseland, Tiril Eckhoff, ainsi que les frères Bø (Tarjei et Johannes Thingnes) ont contrôlé la course du début à la fin, s'imposant finalement avec 15''6 d'avance sur l'Italie et 30''8 sur la République tchèque.

Également présenté comme favori, le relais français a déçu. Les deux relayeuses françaises ont failli au tir. C'est en 18e position que Julia Simon a transmis la témoin à Justine Braisaz, et celle-ci a lancé Martin Fourcade de la 14e place. La légende de Céret a grappillé deux places, et Quentin Fillon Maillet a terminé très fort pour finalement franchir la ligne en septième position.

Les Suissesses dans le coup

Quant à la Suisse, elle a pu rêver de médaille durant la première moitié de la course, soit pendant les deux relais féminins. Première relayeuse, Selina Gasparin a bouclé ses 6 kilomètres à la troisième place, à seulement 12 secondes de la Norvégienne. Et Lena Häcki a lancé Benjamin Weger en quatrième position.

C'était encore la place de Serafin Wiestner quand il s'est élancé, mais le Grison a craqué au huitième tir (trois fautes et deux tours de pénalité). La Suisse a finalement terminé à la dixième place, à 1'50''5 de la Norvège et à plus d'une minute du podium.

Reste que les performances de Selina Gasparin et Lena Häcki sont encourageantes dans la perspective du relais féminin, qui aura lieu le samedi 22 février prochain.

Sport-Center

Sports d'hiver

(nxp)