Hockey

03 janvier 2016 14:05; Act: 03.01.2016 14:05 Print

La Suisse assure son maintien

L'équipe de Suisse M20 a conservé sa place dans l'élite au championnat du monde d'Helsinki.

storybild

Pius Sutter se montre souvent décisif. (Photo: Keystone)

Une faute?

Au lendemain d'une victoire 5-1 face à la Biélorussie, la sélection helvétique a dominé 6-2 ce même adversaire pour remporter le barrage contre la relégation (best of 3).

Pius Suter a été le grand artisan de cette seconde victoire, lui qui a signé un triplé au cours du premier tiers. L'attaquant des Zurich Lions a même réussi l'exploit de marquer deux fois en l'espace de neuf secondes, ce qui lui a permis d'égaler le record dans un championnat du monde M20, détenu depuis 1983 par le Canadien Dave Gagner.

Outre Pius Suter, Calvin Thürkauf, Dario Meyer et Noah Rod ont marqué pour une sélection suisse qui n'a jamais vraiment tremblé face aux Biélorusses. A noter toutefois que la fin de match a été entachée par la sortie sur blessure de Rod, le joueur de Genève-Servette ayant été touché par un puck.

Ces deux victoires contre la Biélorussie ne feront pas oublier que la formation de John Fust n'a pas été à la hauteur de ses ambitions à Helsinki. Arrivée avec la volonté d'atteindre au moins les quarts de finale, elle a complètement manqué son affaire lors de la phase préliminaire, bouclée avec quatre défaites en autant de matches, dont une humiliante fessée 10-1 face aux Etats-Unis.

L'année dernière déjà, à Toronto, la Suisse M20 avait dû déchanter et passer par un barrage contre la relégation. Et comme à Helsinki, elle s'en était finalement sortie en deux matches (contre à l'Allemagne à l'époque).

Dans les quarts de finale, la Finlande s'est offert samedi le scalp du Canada (6-5). Cela faisait 18 ans que la sélection à la feuille d'érable n'avait pas été éliminée si tôt dans la compétition. La Finlande sera opposée lundi en demi-finale à la Suède, victorieuse sans problème de la Slovaquie (6-0). Les Etats-Unis ont, eux, écrasé la République tchèque (7-0), grâce notamment à un triplé d'Auston Matthews, le prodige des Zurich Lions. Les Américains retrouveront la Russie (succès 4-3 ap face au Danemark) dans le dernier carré.

(nxp/ats)