Ski alpin

23 février 2019 13:03; Act: 23.02.2019 16:46 Print

Gut-Behrami finalement 3e à Crans-Montana!

par Sport-Center - Les Suissesses ont réussi à tirer leur épingle du jeu sur la piste du Mont-Lachaux, avec un joli tir groupé. Elles sont même deux sur le podium après une erreur de chronométrage.

Sur ce sujet
Une faute?

Les Suissesses ont joué placé, mais n'ont pas réussi à monter sur la plus haute marche du podium à Crans-Montana, à l'occasion de la descente qui s'est disputée sur la piste du Mont-Lachaux.

Grande dominatrice des deux descentes d'entraînement disputées jeudi et vendredi, l'Italienne Sofia Goggia (26 ans) a confirmé en course. Elle a fait parler sa technique pour creuser la différence, franchissant finalement la ligne d'arrivée avec près d'une demi-seconde d'avance sur la Bernoise Joana Haehlen, deuxième avec un retard de 0''36 et qui signe ainsi le premier podium de sa carrière, à 27 ans.

Joana Haehlen a toutes les raisons de sourire: elle monte sur le podium pour la première fois de sa carrière.

Blessée en début de saison - elle s'est fracturé la malléole du péroné droit mi-octobre -, Sofia Goggia n'est revenue à la compétition qu'à fin janvier. Elle a cueilli son premier bouquet de l'hiver, le sixième de sa carrière.

Annoncée dans un premier temps 4e, Lara Gut-Behrami a finalement pris la 3e place (à 0''45, après correction de son temps), devant l'Autrichienne Nicole Schmidhofer et la Schwytzoise Corinne Suter (5e à 0''59). Les deux Suissesses étaient en passe de jouer la gagne jusqu'à ce qu'elles commettent de petites erreurs qui leur ont fait perdre de la vitesse dans la partie finale - Suter était ainsi encore deuxième au dernier temps intermédiaire, à une dizaine de secondes de l'arrivée.

Parmi les autres Suissesses, Jasmine Flury se classe septième à 0''71, Priska Nufer douzième à 1''25, Wendy Holdener - qui sera la grande favorite du combiné de dimanche - 32e à 3''42, Nathalie Groebli 33e à 3''48, enfin Juliana Suter 42e et dernière à 7''58.

Disputée par un temps splendide, la course a été émaillée de nombreuses interruptions, la plupart étant dues à des problèmes de chronométrage - les piquets sur lesquels étaient fixées les cellules n'étaient pas stables dans la neige rendue molle par la chaleur -, mais aussi en raison de la chute de la Française Tiffany Gauthier (dossard 21), qui a semblé s'être très sérieusement blessée au genou. Elle a été évacuée par hélicoptère.

Sofia Goggia a rapidement fait tomber la combinaison de ski dans l'aire d'arrivée. Images: Keystone.

Sports d'hiver

(nxp)