Ski alpin

24 février 2019 10:13; Act: 24.02.2019 14:50 Print

Wendy Holdener seulement 3e du combiné

La Schwytzoise a été battue par la Canadienne Roni Remme avant même le passage des dernières concurrentes.

storybild

Wendy Holdener (de dos) a été la première à féliciter Federica Brignone (de face) dans l'aire d'arrivée de Crans-Montana). (Photo: Keystone)

Sur ce sujet
Une faute?

Championne olympique et du monde en titre de la spécialité, Wendy Holdener n'a pas gagné le combiné de Crans-Montana. Onzième de la descente, elle a certes logiquement amélioré son rang dans le slalom.

Mais elle n'a pas réussi à revenir sur l'Italienne Federica Brignone, qui s'était montrée la plus rapide en descente le matin et qui n'a pas craqué en slalom. Brignone remporte le combiné de Crans-Montana pour la troisième fois.

Troisième au final, avec un passif de 1''04 sur Brignone, Holdener a encore été devancée de 0''66 par la Canadienne Roni Remme, qui s'est offert le luxe d'être plus rapide que la Schwytzoise entre les piquets, après avoir pris la sixième place de la descente matinale.

17e de la descente, la Saint-Galloise Rahel Kopp a très nettement amélioré son classement, échouant au pied du podium, à cinquante centièmes de seconde de Holdener. Deuxième de la descente, l'Obwaldienne Priska Nufer a par contre reculé au huitième rang (+1''94). Nathalie Groebli (16e à 2''92) et Jasmina Suter (20e à 3''73) sont plus loin encore.

Au bilan du week-end, les Suissesses se sont montrées à l'aise à Crans-Montana, puisqu'elles sont montées à trois reprises sur le podium (Joana Haehlen et Lara Gut-Behrami 2e et 3e de la descente, Wendy Holdner 3e du combiné).

Mais ce sont les Italiennes qui ont été les grandes dominatrices de la piste du Mont-Lachaux, puisqu'elles se sont imposées tant en descente (Sofia Goggia) qu'en combiné (Federica Brignone).

Sports d'hiver

(Sport-Center/nxp)