Snowboard - Coupe du monde

23 mars 2011 23:23; Act: 23.03.2011 23:33 Print

Le boardercross à six réapparaît sur le circuit

par Oliver Dufour - La FIS opère un retour aux sources pour les finales de Coupe du monde qui se déroulent dès jeudi matin à Arosa (GR). Spectacle garanti.

storybild

Les athlètes seront plus nombreux à jouer des coudes en cross à Arosa, du 24 au 27 mars. (Photo: Keystone)

Sur ce sujet
Une faute?

C’est une nouveauté dans le giron de la Fédération internationale de ski (FIS). Les courses de snowboardcross se dérouleront jeudi et vendredi avec six riders en ligne.

Jamais une épreuve de Coupe du monde FIS ne s’était courue avec plus de quatre concurrents sur un même parcours. «Ce n’est pas une révolution», a précisé Harald Benselin, patron du cross suisse. «A l’époque de l’ancienne Coupe du monde ISF (n.d.l.r.: elle a fait faillite en 2002), ça se pratiquait déjà ainsi. Et les athlètes qui ont la chance d’être appelés aux X-Games connaissent déjà les courses à six.»

Le Belge admet avoir beaucoup milité auprès des instances dirigeantes pour faire adopter cette configuration. Son acceptation pour les deux épreuves d’Arosa – la première en rattrapage d’un cross annulé à Yongpyong (CdS) en février – le ravit. «Au niveau visuel, c’est le top, a assuré Benselin. Le grand public adore ce genre de spectacle, au coude-à-coude. C’est aussi idéal pour les riders. Cela équivaut à plus de concurrents qualifiés et donc à plus de runs en groupe, pour engranger de l’expérience.»

Les Suisses en lice dans le SBX sont Fabio Caduff et Marvin James chez les hommes, ainsi qu’Emilie Aubry, Tanja Besancet, Sandra Gerber et Sandra Frei. Cette dernière fait son retour après trois mois d’absence en raison d’un bras cassé.