Ski alpin

24 février 2019 09:15; Act: 24.02.2019 15:52 Print

Henrik Kristoffersen confirme son titre mondial

Le Norvégien a remporté le géant de Bansko (Bulgarie) avec quatre centièmes d'avance sur Marcel Hirscher. Les Suisses en retrait.

storybild

Henrik Kristoffersen a su prendre tous les risques pour s'imposer en Bulgarie. (Photo: Keystone)

Sur ce sujet
Une faute?

Le Norvégien Henrik Kristoffersen a étrenné de la meilleure des manières le titre mondial obtenu il y a neuf jours à Åre. Il a en effet remporté le slalom géant de Bansko (Bulgarie), précédant le roi autrichien Marcel Hirscher de 4 centièmes de seconde et le Français Thomas Fanara de 39 centièmes.

Hirscher avait pourtant signé le meilleur chrono de la première manche, avec une avance de 0''22 sur Kristoffersen et de 0''68 sur le Français Pinturault. Mais l'Autrichien a frôlé l'élimination à deux reprises sur le deuxième tracé, ce qui lui a évidemment coûté la victoire si l'on considère l'écart minime qui sépare les deux dominateurs de la catégorie.

Le podium a été complété par Thomas Fanara, quatrième de la première manche, qui a réussi à passer devant son compatriote Pinturault pour dix centièmes de secondes.

Hirscher égale Stenmark

Grâce à sa deuxième place, Hirscher s'adjuge le Petit globe de la spécialité. Avec ce 19e globe en carrière, son deuxième de la saison après celui de slalom, Hirscher égale le record de la légende suédoise Ingemar Stenmark. Il apparaît en très bonne voie pour décrocher un historique huitième Gros globe consécutif à l'issue de la saison, en creusant son avance sur Pinturault.

Côté suisse, c'est un peu la soupe à la grimace. Septième de la première manche, le Valaisan Loïc Meillard n'a pas réussi à améliorer son classement sur le deuxième tracé. Pire: il a fait pas mal de fautes, ce qui l'a fait reculer de cinq places. Il termine 12e à 2''29 du vainqueur.

Par contre, Marco Odermatt continue de montrer qu'il faudra compter avec lui à l'avenir. Onzième le matin, il a grignoté trois rangs pour terminer huitième, avec un retard de 1''84. On trouve plus loin Cedric Noger (20e à 3''04), Gino Caviezel (23e à 3''26) et Thomas Tumler (28e à 4''73), alors qu'Elia Zurbriggen n'avait pas réussi à se qualifier en deuxième manche.

Sports d'hiver

(Sport-Center/nxp)