Snowboard - Finales de CDM

24 mars 2011 22:13; Act: 24.03.2011 22:48 Print

Le talisman de charme de Seth Wescott

par Oliver Dufour, Arosa - Le rider natif de Durham, en Caroline du Nord, a remporté jeudi le premier snowboardcross d'Arosa, boosté par la présence de son amie. Hécatombe chez les Suisses.

storybild

Vaultier, Wescott, de Le Rue: un podium qui a de l'allure. (Photo: Keystone)

Sur ce sujet
Une faute?

L'Américain, double champion olympique de cross (2006 et 2010) et champion du monde (2005), a survolé la première épreuve, jeudi après-midi dans la station grisonne. «La manche finale était incroyable, s’est exclamé Wescott (34 ans). Presque tous les participants avaient déjà gagné un titre majeur», a-t-il rappelé. «Je suis aussi très satisfait de retrouver la course à six. C'est comme à l'époque, comme ça devrait l'être. Mon premier run du jour était un peu mou. Ça a été une claque dans la gueule, qui m’a réveillé. J'espère que j'aurai encore des jambes pour faire quelque chose de bon demain (n.d.l.r.: vendredi) dans la seconde course.»

La présence de sa petite amie Kaitlin, étudiante à Los Angeles, l’a aussi véritablement dopé. «Elle était mon talisman», a souri le vétéran. Les trois Suisses en lice ont mordu la poussière en huitième de finale. Fabio Caduff a même chuté avec violence à l’arrivée. Sans mal, heureusement. Le Suisse s'est relevé furieux de son échec. De rage, il a jeté au sol son casque et ses gants.

Cocorico!

Deuxième de l'épreuve et toujours leader de la Coupe du monde dans la discipline du cross, le Français Pierre Vaultier a encore marqué des points. Sauf accident, le Globe de cristal devrait lui revenir.

«Je me suis arraché, mais Seth était trop rapide sur le plat aujourd'hui», a admis le Tricolore. «J'ai réussi mon meilleur départ dans la manche finale. S'il y avait eu encore une manche, j'aurais peut-être fini premier (rires)! Je suis néanmoins satisfait. Surtout que les conditions étaient particulières. On se croirait en juillet.»

Son compatriote Paul-Henri de Le Rue a complété le podium. L«a roue a enfin tourné. J'avais bien commencé la saison, mais après j'ai eu des coups de fatigue, une blessure... Y en avait marre d'être derrière», a assuré «Paulo». «Ma stratégie est bonne en ce moment. Je me sens bien et j'en profite.»