Ski alpin

15 décembre 2018 20:35; Act: 17.12.2018 09:24 Print

Marc Gisin rapatrié en Suisse

Victime d'une lourde chute lors de la descente de Val Gardena, l'Obwaldien souffrirait de plusieurs fractures (bassin et côtes) mais se trouve dans un «état stable». Il a été rapatrié par la Rega vers Lucerne.

storybild

Marc Gisin se réveillera à Lucerne dimanche matin (Photo: Keystone)

Sur ce sujet
Une faute?

ll faudra patienter encore quelques heures pour obtenir le premier diagnostic officiel, attendu dimanche après-midi, mais Swiss-Ski a tenu à apporter une première information rassurante après la chute de Marc Gisin qui a inquiété tout le monde du cirque blanc. Une terrifiante cabriole qui a tristement rappelé celle vécue il y a tout juste dix ans par Daniel Albrecht à Kitzbühel (janvier 2009).

Le skieur de 30 ans a perdu l'équilibre juste avant le saut du Camel et s'est envolé tel un pantin désarticulé. Il a perdu connaissance après un premier impact avec le sol et est resté inconscient de longues minutes (selon sa soeur, la skieuse Michelle Gisin). L'Obwaldien a été intubé sur la piste, avant d'être héliporté à l'hôpital de Bolzano. Il a finalement été rapatrié à Lucerne samedi soir. «Son état est suffisamment stable pour le ramener en Suisse via la Rega, où d'autres examens seront réalisés», a expliqué Swiss-Ski dans un communiqué publié en soirée.

Si cette dernière nouvelle est réjouissante, les premières rumeurs dans la presse italienne ont fait état d'un bilan lourd: fracture du bassin et de quatre côtes, ainsi qu'un traumatisme crânien. Plusieurs sources transalpines laissaient toutefois comprendre que Marc Gisin pourrait ne subir aucune intervention chirurgicale.

«Nous savons tous ce qui peut se produire lors d'une telle chute, c'est pourquoi nous avons été soulagés d'apprendre que son état s'est stabilisé», a soufflé Thomas Stauffer au micro de la SRF. Le chef du ski masculin suisse appelle toutefois à la prudence tant que les examens complémentaires n'ont pas encore été réalisés.

Marc Gisin avait déjà été victime d'une lourde chute en Coupe du monde. C'était en 2015, lors du super-G de Kitzbühel. Il avait quitté la Streif avec un traumatisme crânien

Sports d'hiver

(Sport-Center)