Mondiaux de Garmisch

19 février 2011 09:37; Act: 19.02.2011 11:19 Print

Marlies Schild en tête comme prévu

L'Autrichienne Marlies Schild a réalisé le temps de référence de la première manche du slalom des Mondiaux de ski alpin, samedi à Garmisch-Partenkirchen.

Sur ce sujet
Une faute?

Le match Marlies Schild - Tanja Poutiainen est lancé aux Mondiaux de Garmisch (All). Après la première manche du slalom, l'Autrichienne mène avec 21 centièmes d'avance sur sa rivale finlandaise.

Derrière les no 1 et 2 de l'hiver, les écarts sont conséquents avant la seconde manche (13h30). La troisième, l'Autrichienne Kathrin Zettel, pointe à 61 centièmes. Tenante du titre, Maria Riesch semble condamnée à se battre pour le bronze. La fille de Garmisch occupe le 5e rang provisoire, à 0''80 de Schild.

Manque l'or

Dans sa fabuleuse carrière de slalomeuse, Schild (29 ans) a tout gagné. Tout sauf une médaille d'or. La Salzbourgeoise aux 28 victoires en Coupe du monde (26 en slalom) a toujours dû se contenter de l'argent (4x) ou du bronze (3x) aux Mondiaux et aux JO. Autant dire qu'un titre ne serait pas volé pour Schild, dont le fiancé Benjamin Raich vient de se blesser gravement à un genou.

A l'instar de l'Autrichienne, Poutiainen (30 ans) tourne autour d'un premier sacre depuis un bon moment. Et tout comme sa rivale, la Laponne ne compte plus ses podiums lors des grands rendez-vous (3x l'argent, 2x le bronze).

La Suisse dans les profondeurs

Comme prévu, les Suissesses ont terminé dans les profondeurs du classement, aux alentours de la 20e place. Sans commettre de grosses fautes, Denise Feierabend a perdu quasiment trois secondes (2''99). Sauf radical sursaut, l'Obwaldienne ne rééditera pas son coup de 2009 à Val d'Isère, où elle avait pris la 6e place. La néophyte Wendy Holdener (17 ans) est encore plus loin (à 3''79).

A leur décharge, les deux championnes du monde juniors (2011 pour Holdener, 2009 pour Feierabend) ont dû s'élancer avec des dossards élevés, les no 24 et no 33. Elles n'auront pas la même excuse en seconde manche, puisqu'elles partiront parmi les premières.

TSR

(ats)