Snowboard

13 décembre 2011 20:18; Act: 13.12.2011 20:21 Print

Mellie Francon et Simona Meiler sont de retour

La Coupe du monde de snowboardcross redémarre dès vendredi à Telluride (EU).

Une faute?

Habituée à jouer les premiers rôles, l'équipe de Suisse féminine enregistre cette saison le retour de Mellie Francon et Simona Meiler.

L'apport de la Neuchâteloise et de la Grisonne permet de redonner vie à cette équipe, décimée par plusieurs départs à la retraite. Entre janvier 2010 et juillet dernier, ce sont, en effet, trois cadres qui ont cessé la compétition: Tanja Frieden, Olivia Nobs et Sandra Frei.

Le retour de Mellie Francon n'était toutefois pas garanti. Partie voyager à travers le monde, la Chaux-de-Fonnière a décidé de reprendre sa carrière en découvrant un article de journal qui annonçait sa retraite sportive. «Cela m'a fait comme un électrochoc. J'ai réalisé que le snowboard était profondément ancré en moi», a-t-elle expliqué.

De son côté, Simona Meiler avait dû renoncer à l'entier de l'exercice 2010/2011 en raison d'une blessure à un genou. «J'ai eu le temps de me retaper. Tant physiquement que mentalement, je ne me suis jamais sentie aussi forte», a relevé la boardeuse de Flims.

Outre Francon et Meiler, l'équipe entraînée par le Belge Harald Benselin dispose d'autres cartes intéressantes. C'est le cas notamment avec la Biennoise Emilie Aubry, 8e de la dernière Coupe du monde. Elle aussi âgée de 22 ans, la Neuchâteloise Tania Besancet tâchera de percer parmi l'élite après avoir brillé en Coupe d'Europe.

Quant à l'équipe masculine, elle semble beaucoup moins compétitive. L'Argovien Fabio Caduff en sera le leader. Quant à l'espoir zurichois Tim Watter, il vient de se casser un orteil et sera absent pendant six semaines.

A noter que cette saison, les courses mettront aux prises six concurrents, contre quatre jusqu'ici. Inspiré des X-Games, ce nouveau réglement devrait rendre les épreuves plus spectaculaires. Le public suisse pourra s'en rendre compte de visu, puisque le circuit fera halte à Veysonnaz les 21 et 22 janvier.

(ats)