Curling: Championnats d'Europe

13 décembre 2008 23:32; Act: 13.12.2008 23:38 Print

Mirjam Ott en or

L'équipe de Suisse dames s'est parée d'or aux Championnats d'Europe d'Örnsköldsvik (Su).

storybild

(Photo: Keystone)

Une faute?

Mirjam Ott et ses équipières de Davos ont gâché la fête de leurs hôtesses en battant les Suédoises 5-4 en finale pour décrocher le premier titre féminin helvétique depuis 1996, Européens, Mondiaux et JO confondus.

Le dernier exploit suisse datait d'il y a douze ans, aux Européens de Copenhague, et Mirjam Ott était déjà aux commandes, sous les couleurs de Berne. Il s'agissait alors de ses premiers grands Championnats. A Örnsköldsvik, Ott en était à sa 13e participation dans une épreuve majeure... pour déjà sa neuvième médaille, sa deuxième du plus beau métal.

La rencontre face aux Suédoises a été tendue jusqu'au bout. La dernière pierre, en main de Mirjam Ott, a été décisive. Et la Suissesse n'a pas failli, contrairement à sa vis-à-vis Anette Norberg qui avait raté son coup juste avant elle. Les Suissesses ont ainsi pris leur revanche face aux Scandinaves, qui, emmenées par la même Norberg, les avaient battues de justesse en finale des Jeux de Turin en 2006.

«Nous avons toutes excellement joué aujourd'hui. Nous sommes montées en régime au fil des rencontres et notre confiance s'est renforcée petit à petit», a relevé Mirjam Ott, rendant hommage à ses équipières, les Zurichoises Janine Greiner et Carmen Schäfer et la Glaronaise Valeria Spälty. Seule cette dernière était déjà de la partie aux JO de Turin, mais les deux autres équipières d'Ott ont déjà connu par ailleurs les joies du podium, Schäfer ayant été par exemple championne du monde juniors en 1999.

Déclic trois jours plus tôt

«Bien sûr que j'étais nerveuse pour ma dernière pierre. Mais à y regarder de plus près, j'ai vu qu'elle n'était pas si difficile que cela à jouer», a expliqué le skip suisse.

A Örnsköldsvik, les Suissesses ont pris le meilleur sur les Suédoises pour la troisième fois en quatre jours. L'équipe nordique faisait pourtant figure d'épouvantail auparavant. Norberg et Cathrine Lindahl ont en effet un appétit d'ogresses: doubles championnes du monde, championnes olympiques, sept fois championnes d'Europe, elles sont tout raflé dans leur longue carrière. Elles rêvaient de la couronner à domicile, mais les Suissesses passaient par là...

«Notre première victoire de la semaine contre elles, mercredi, était a été importante. Nous avons vu qu'elles n'avaient pas de recette miracle. Ce succès nous a permis en plus de sortir en tête du tour préliminaire, avec l'avantage de disposer de la dernière pierre pour la finale», a observé Mirjam Ott.

Chez les messieurs, l'Ecosse a conservé son titre en battant la Norvège 7-6 après un end supplémentaire. Après des débuts hésitants, les Ecossais ont remporté leurs huit dernières rencontres à ces Championnats d'Europe.

(ats)