Saut à skis

02 février 2011 18:18; Act: 02.02.2011 21:39 Print

Nouveau podium pour Simon Ammann

La coupe du monde de saut à skis faisait étape à Klingenthal, en Allemagne. Simon Ammann a pris la troisième place du concours, remporté par le Polonais Kamil Stoch.

Sur ce sujet
Une faute?

Simon Ammann fait toujours preuve d'une constance remarquable. Il a pris la 3e place du concours de Coupe du monde au grand tremplin de Klingenthal (All), marqué par des conditions difficiles, à 1,3 point seulement du vainqueur polonais Kamil Stoch, révélation de l'hiver.

Dix jours après le premier succès de sa carrière chez lui à Zakopane, Stoch a doublé la mise en Allemagne, devant plus de 13'000 spectateurs. l'Autrichien Thomas Morgenstern a pris la 2e place, à 0,6 point.

Avec son 8e podium de l'hiver, Ammann, déjà 3e dimanche à Willingen, a confirmé qu'il avait retrouvé toutes ses sensations après ses tâtonnements du mois de décembre. L'an dernier, il s'était imposé à Klingenthal.

Régulier, le St-Gallois a atterri cette fois à 130,5 puis 138,5 m, se jouant dans la première manche de conditions qui se sont subitement détériorées pour le passage des favoris. Dans la première partie, porté par un vent favorable, l'Allemand Michael Uhrmann s'était envolé à 146,5 m, battant de 1,5 m le record du tremplin établi la veille par Ammann dans la journée de qualifications.

Dans la foulée, le jury décidait d'abaisser de deux crans la porte d'élan. Le problème est que, dans le même temps, le vent changeait, provoquant un handicap cumulé pour les meilleurs, qui n'avaient pas encore sauté.

Hécatombe

Si Morgenstern, Stoch et Ammann s'accommodaient de ces changements, nombre de cadors n'ont pas su faire face, comme l'Autrichien Wolfgang Loitzl et les Norvégiens Johan Remen Evensen, Anders Bardal et Björn Einar Romoeren, tous au-delà de la 30e place et donc absents de la 2e manche.

Lors du second passage, Uhrmann rétrogradait au 13e rang. A l'inverse, Gregor Schlierenzauer, avec un saut à 140 m, le plus long de cette manche, remontait de la 17e à la 5e place. L'Autrichien sera dangereux aux Mondiaux d'Oslo fin février, qui s'annoncent décidément très ouverts.

Au général de la Coupe du monde, Ammann reste 2e à plus de 400 points de Morgenstern, Andreas Kofler (Aut) étant 3e à 441 points d'Ammann.

Le Schwytzois Andreas Küttel s'est classé 39e. Il n'a pas encore réussi à se qualifier une fois pour une 2e manche cette saison.

Une équipe de Suisse à Oslo

Küttel, en recherche de confiance, s'alignera samedi - aux côtés d'Ammann - au concours de vol à ski à Oberstdorf. Il a obtenu aussi la confirmation de sa participation aux Mondiaux d'Oslo, aussi bien en individuel que par équipes.

Le Schwtyzois est tenant du titre au grand tremplin depuis sa victoire à Liberec en 2009. Swiss-Ski le sélectionne en vertu de ses deux 5es places et de sa 13e place en Coupe continentale en début d'année à Sapporo.

La Fédération a fixé la barre assez bas afin de pouvoir présenter une équipe à Oslo. Le Grison Marco Grigoli sera aussi du voyage en Norvège, en vertu de ses performances en Coupe continentale et de sa 5e place aux Mondiaux juniors en Estonie. Le nom du quatrième sauteur pour les deux épreuves par équipes d'Oslo n'est pas encore connu.