Dakar 2016

05 janvier 2016 21:06; Act: 05.01.2016 22:18 Print

Nouvelle victoire d'étape pour Sébastien Loeb

Le pilote français établi en Suisse, qui dispute son premier Dakar, n'a pas trop souffert d'ouvrir la route lors de la 3e étape du rallye-raid.

storybild

Sébastien Loeb, qui avait déjà remporté la 2e étape lundi, a récidivé de brillante manière mardi lors de la 3e étape du rallye-raid. (Photo: Keystone)

Une faute?

Sébastien Loeb (Peugeot) fait fort en ce début de Dakar. Le nonuple champion du monde des rallyes a gagné la 3e étape autos entre Termas de Rio Hondo et Jujuy. Il a ainsi conforté sa place de leader du général. Chez les motos, la victoire du jour a souri à l'Argentin Kevin Benavides (Honda), après la pénalité d'une minute infligée à son coéquipier espagnol Joan Barreda Bort.

Loeb, qui avait déjà remporté la 2e étape lundi, a récidivé de brillante manière entre Termas Rio Hondo et Jujuy (190 km de spéciale au lieu de 314 à cause de mauvaises conditions météo). Le pilote français établi en Suisse, qui dispute son premier Dakar, n'a pas trop souffert d'ouvrir la route. «C'était une super spéciale : de la belle glisse, des belles trajectoires, j'ai pris beaucoup de plaisir et on a roulé fort du début à la fin. La navigation était assez simple, Daniel n'a fait aucune erreur», a déclaré le vainqueur.

Les Peugeot ont réalisé le doublé, Carlos Sainz prenant la 2e place de l'étape à 1'23 de son coéquipier. Le vainqueur sortant Nasser Al-Attiyah, sur une Mini, complète le podium à 1'25. Loeb mène au général avec 5'03 d'avance sur Giniel de Villiers (Toyota) et 5'15 sur Stéphane Peterhansel (Peugeot). Mikko Hirvonen est au volant de la première Mini, à 5'52 de l'Alsacien, alors qu'Al-Attiyah (5e) concède 6'39.

Loeb ne se prend pas la tête en ce début de course. «Je roule à mon rythme et tout va bien pour le moment comme ça. On verra bien ce que ça donne, mais de toute façon on est là pour apprendre. On ne peut pas avoir de stratégie, alors on ne se pose pas de questions et on roule», a-t-il dit sur le site de l'épreuve.

Sur deux roues, Joan Barreda Bort (Honda) a cru fêter son 14e succès partiel sur le Dakar. L'Espagnol a précédé deux de ses coéquipiers chez Honda, l'Argentin Kevin Benavides, 2e à 26'', et le Portugais Paulo Gonçalves, 3e à 52'', mais il a ensuite été pénalisé d'une minute par la direction de course, ce qui l'a fait reculer au 5e rang de l'étape. C'est donc Benavides qui a hérité de la victoire.

Au classement général, le Slovaque Stefan Svitko (KTM) se retrouve leader avec 34'' d'avance sur Benavides, et 46'' sur Barreda Bort. Vainqueur de la 2e étape, l'Australien Toby Price (KTM) a concédé un peu plus de 8 minutes et glisse au 9e rang.

Côté suisse, Damien Udry (KTM) a concédé 19'36 et Nicolas Monnin (KTM) 29'26. Au général, ils sont respectivement 75e et 108e.

(nxp/ats)