Kranjska Gora

03 mars 2011 11:20; Act: 03.03.2011 11:33 Print

Objectif globes, mais pas pour les Suisses

Les meilleurs géantistes et slalomeurs de l'hiver se battront pour les globes de cristal ce week-end à Kranjska Gora.

storybild

Janka effectue son retour à la compétition samedi. (Photo: Keystone)

Une faute?

Les Suisses ne participeront pas à la lutte à Kranjska Gora. Pour eux, le voyage en Slovénie a davantage des allures de test (Janka) ou d'aguerrissement (Murisier, Schmidiger, Lüscher).

Carlo Janka effectue samedi son retour à la compétition, dix jours après une intervention au coeur censée guérir son arythmie. Les résultats de l'opération ne seront véritablement connus qu'une fois la saison achevée, après une phase complète de repos. Reste que le géant de samedi donnera une première indication au coureur d'Obersaxen.

Forfaits

A la convalescence de Janka s'ajoutent les forfaits de Didier Cuche (qui se remet d'un pouce cassé) et de Silvan Zurbriggen (au repos). Tous deux ne feront leur retour que dans une semaine à Kvitfjell (No).

Il revient alors à la nouvelle garde helvétique d'apporter des satisfactions ce week-end à Kranjska Gora. Justin Murisier (19 ans), Reto Schmidiger (18 ans), Manuel Pleisch (20 ans) et le néophyte vaudois Tim Lüscher (20 ans) seront alignés.

Ted Ligety sur «sa» piste

Dans la quête aux globes, la lutte s'annonce passionnante pour les dernières épreuves techniques avant les finales de Lenzerheide. En géant, ils sont quatre à se tenir en moins de 100 points: Ted Ligety (EU), Aksel Lund Svindal (No), Cyprien Richard (Fr) et Kjetil Jansrud (No). Pour l'instant, Ligety tient la corde avec 26 unités d'avance sur Svindal.

Outre ce maigre bonus, l'Américain peut compter sur une confiance optimale après son sacre de champion du monde de la spécialité à Garmisch. De plus, le coureur de Park City retrouve en Slovénie sa piste fétiche: 1er en 2008, 1er en 2009, 1er et 3e en 2010. Autant dire que si Ligety poursuit sur cette lancée, il fera un grand pas en direction d'un troisième globe du géant (après 2008 et 2010).

Kostelic vs Grange

En slalom, ils sont deux à pouvoir lorgner sur le trophée: Ivica Kostelic et Jean-Baptiste Grange. Le Croate pointe en tête avec une marge de 36 points. Reste que depuis son mois de janvier euphorique, le Croate a montré des signes de fléchissement. Le week-end dernier à Bansko (Bul), il n'a terminé que 5e du super-combiné et, surtout, connu une rare élimination en slalom.

A l'inverse, Grange n'est pas redescendu de son nuage. Titré à Garmisch, le Français n'a pas quitté le podium lors des cinq derniers slaloms (3x 1er, 2x 3e).

Si la menace Grange est très réelle pour Kostelic, le Croate n'a pas de souci à se faire concernant le «grand» globe du classement général. Il compte 569 points d'avance sur Cuche et 581 sur Svindal à neuf courses de la fin de la saison. Un retournement de situation paraît largement improbable.

(ats)