Ski alpin - Coupe du monde

05 mars 2011 09:45; Act: 05.03.2011 16:06 Print

Pärson survole la descente de Tarvisio

En s'adjugeant en Italie son premier succès de l'hiver, la Suédoise s'est permis un crime de lèse-majesté en larguant Lindsey Vonn à 73 centièmes.

Une faute?

Sur une piste réservée aux glisseuses et aux gabarits puissants, Pärson n'a pas eu de rivales. Même un genou droit douloureux (élongation du ligament) n'a pas pu l'entraver. «Enfin ! J'ai dû me battre longtemps cette saison pour renouer avec la victoire», a lâché la Suédoise de 30 ans. «Je suis en forme depuis le début de l'année. Mais je n'avais pas encore réussi à signer la course parfaite», a-t-elle ajouté.

Son succès met fin à l'invincibilité de Lindsey Vonn et Maria Riesch (6e samedi). Depuis mars 2009, le duo avait raflé les 15 descentes au programme en Coupe du monde. En s'imposant pour la 42e fois de sa carrière sur le circuit, Pärson a aussi empêché Vonn (40 succès) de la rejoindre au quatrième rang des skieuses les plus titrées de l'histoire (derrière Annemarie Moser-Pröll, Vreni Schneider et Renate Götschl).

Le globe pour Vonn

Largement battue, Vonn s'est consolée en s'assurant le globe de la descente, vingt-quatre heures après en avoir fait de même en super-combiné. C'est le quatrième hiver consécutif que l'Américaine est sacrée meilleure descendeuse de l'exercice. «Ce nouveau globe signifie beaucoup pour moi. La vitesse, c'est ce que j'aime le plus au monde», a commenté la skieuse de Vail. Au classement général, elle a aussi repris 40 points à Riesch. Avant le super-G de dimanche, elle accuse un handicap de 136 unités sur sa rivale allemande.

Comme redouté, Lara Gut n'a pas pu s'exprimer sur le tracé de Tarvisio, dénué de difficultés techniques. La Tessinoise a échoué au 17e rang. Cela ne s'est pas beaucoup mieux passé pour Dominique Gisin, 14e.

Du coup, Marianne Abderhalden a hérité du rôle de meilleure Suissesse. La St-Galloise de 24 ans a pris la 8e place, signant le deuxième meilleur résultat de sa carrière en Coupe du monde après son 3e rang de Crans-Montana en mars dernier. Déjà 10e à Are le week-end passé, la championne du monde juniors de descente en 2006 a prouvé qu'elle tenait la forme en cette fin de saison.

Pour prétendre à un podium dans le Frioul, la Suisse aurait dû compter sur Nadja Kamer. Elle seule aurait pu rivaliser avec les autres spécialistes de la glisse. Las, la Schwytzoise se retrouve sur le carreau depuis sa violente chute de Are.

(ats)