Ski nordique

06 décembre 2008 15:30; Act: 06.12.2008 15:35 Print

Premier podium pour Cologna

Le grand espoir suisse de 22 ans, Dario Cologna, a réalisé une magnifique performance en Coupe du monde lors du 30 km, départ en ligne, à La Clusaz (Fr).

Une faute?

Le Davosien a fêté le premier podium de sa carrière en terminant 2e à 3 dixièmes de seconde du vainqueur norvégien Petter Northug.

Le triple champion du monde M23 a parfaitement joué le coup tactiquement. Il a attendu la dernière montée pour placer son attaque, ce qui lui a permis de prendre la tête. «Lorsque je me suis lancé vers l'arrivée en première position, des images du triomphe ont rapidement parcouru mon esprit, a avoué Cologna qui a été devancé d'un rien par Northug dans le sprint final. C'est dommage, cela n'a pas tout à fait réussi. Mais si le 2e rang m'avait été proposé avant le départ, j'aurai signé avec beaucoup de bonheur.»

Dans les premiers kilomètres, le Grison s'était rapidement placé dans le groupe de tête. Lorsque le Français Vincent Vittoz lançait une offensive après 18,5 km, Cologna renonçait sagement à tenter une contre-attaque. «Je sentais alors que je pouvais suivre l'accélération du temp dans le groupe de poursuivants, a-t-il expliqué. Cela m'a donné encore plus de confiance.»

Dans la dernière partie du parcours, un groupe de sept, avec le coureur suisse, se détachait. Connaissant les qualités de sprinter de Northug, le Suisse préférait prendre l'initiative et attaquer pour prendre à son rival norvégien le plus de mètres possibles. Cela n'a toutefois pas suffi, car le nouveau leader de la Coupe du monde ne s'est pas trop laissé distancer. Le Davosien n'a ainsi pu remporter cette victoire que la Suisse n'a plus connue depuis deux ans et le surprenant succès de Toni Livers à Davos.

«Il finira par obtenir une première place», a souligné le chef de la discipline, Adriano Seppi, en commentant la prestation irréprochable de Cologna.

Cette belle performance permet par ailleurs au Grison de rentrer dans le top ten du classement de la Coupe du monde (5e). A noter que Curdin Perl a lui aussi tiré son épingle du jeu en prenant une bonne 19 place finale.

(ats)