Ski alpin

25 juin 2019 13:14; Act: 25.06.2019 13:20 Print

Stéphane Cattin démissionne de Swiss-Ski

Directeur du ski alpin depuis quatre ans, le Jurassien bernois avance «des raisons d'ordre privé».

storybild

Stéphane Cattin n'est plus le directeur alpin de Swiss-Ski. (Photo: Keystone)

Sur ce sujet
Une faute?

Après quatre ans passés à Swiss-Ski au poste de directeur du ski alpin, Stéphane Cattin démissionne pour des raisons familiales. Sous sa direction, l'équipe de skieurs alpins suisse vient d'écrire le chapitre le plus brillant de son histoire depuis la fin des années 1980.

«Je tiens à remercier mes collaborateurs pour la collaboration agréable et constructive de ces quatre dernières années, au cours desquelles j'ai eu le privilège d'assumer la responsabilité stratégique. (...) Ensemble, nous avons vécu de formidables moments qui resteront gravés dans ma mémoire, a déclaré Stéphane Cattin. Mais, pour des raisons d'ordre privé, j'ai pris la décision d'abandonner mes fonctions chez Swiss-Ski. Je souhaite consacrer désormais beaucoup de temps à ma famille, car elle a dû supporter un grand nombre de privations ces dernières années en raison de mes obligations professionnelles.»

«Nous regrettons amèrement la démission de Stéphane Cattin, mais nous comprenons sa décision. Nous respectons son souhait de quitter ses fonctions, a pour sa part réagi Markus Wolf, CEO de Swiss-Ski. Avec le départ de Stéphane Cattin, nous perdons un spécialiste reconnu doté d'un solide palmarès. Nous lui souhaitons à lui ainsi qu'à sa famille tous nos meilleurs voeux pour l'avenir.»

18 médailles en quatre ans

Stéphane Cattin, âgé de 50 ans et originaire du Jura bernois, avait pris ses fonctions de directeur du ski alpin fin 2015, après avoir travaillé dans le secteur économique et dans l'industrie du ski. Du milieu des années 1990 à 2004, ce père de deux enfants avait été entraîneur chez Swiss-Ski à tous les niveaux du cadre.

Sous sa direction, les skieurs alpins suisses ont décroché pas moins de 18 médailles – lors des Mondiaux 2017 et 2019, ainsi qu'aux Jeux olympiques de 2018 à PyeongChang. Lors des deux derniers championnats du monde juniors, la Suisse a terminé coup sur coup à la première place au tableau des médailles.

Son successeur n'est pas encore connu. Swiss-Ski a simplement communiqué que la recherche d'un nouveau directeur «prendra le temps nécessaire».

Sports d'hiver

(Sport-Center/comm.)