Ski alpin

14 décembre 2019 09:15; Act: 14.12.2019 12:11 Print

Val d'Isère: le slalom à la place du géant dimanche

Les conditions météo ont conduit au report de l'épreuve de ce samedi. Les géantistes purs en sont pour leurs frais.

storybild

Les bénévoles de Val d'Isère se sont affairés pour rien ce samedi matin. (Photo: Twitter @fisalpine)

Sur ce sujet
Une faute?

Le slalom de Val d'Isère a été annulé à 11h30 ce samedi matin. Le vent et la neige tombée durant la nuit ont contraint les organisateurs de la station française à prendre cette décision, au moment où la première manche devait enfin démarrer.

La station savoyarde essuie une tempête depuis vendredi déjà. D'abord prévu à 9h30, le départ de cette première manche a été repoussé à 11h, puis 11h15, enfin 11h30. Mais la décision de l'annulation est tombée au moment où l'on attendait le premier skieur dans le portillon de départ.

Même si rien n'a encore été officialisé, différentes sources évoquaient samedi matin un report du slalom au dimanche et l'annulation du géant prévu ce jour-là. L'information a été officiellement confirmée à midi. Le géant prévu ce jour-là sera reprogrammé plus tard dans la saison.

Zenhäusern: «C'est assez ch...»

La matinée a été longue pour les skieurs, qui avaient débuté la reconnaissance du premier tracé à 8 heures déjà. Les athlètes sont donc restés sur la Face de Bellevarde, dans le froid et la neige, pendant plusieurs heures en vain. «C'est assez chiant pour nous, a reconnu Ramon Zenhäusern, une fois arrivé en bas de la piste. Tu dois rester sous tension pendant des heures, faire comme si la course allait partir. Ces reports successifs, ce n'est pas très agréable à vivre.»

Dans l'aire de départ, les skieurs se sont consultés et ont proposé deux scénarios aux organisateurs: soit un report à 14 heures pour le premier départ, soit une annulation. «A priori, le slalom va se courir dimanche à la place du géant, précise Zenhäusern. La gestion de cette fatigue mentale va jouer un rôle, mais nous sommes tout de même moins fatigués que si la course était partie.»

La saison dernière, Val d'Isère avait déjà dû renoncer à son slalom de Coupe du monde à cause des conditions météorologiques difficiles. Les géantistes purs vont ainsi quitter la Savoie sans concourir. Pour l'équipe de Suisse, des entraînements sont agendés la semaine prochaine en Italie, du côté d'Alta Badia, où deux géants (dont un parallèle) sont prévus juste avant Noël.

Ugo Curty, Val d'Isère

Sports d'hiver

(Sport-Center/nxp)