Championnat du monde

04 mai 2012 23:18; Act: 04.05.2012 23:23 Print

Les favoris s'imposent

Les favoris ont tenu leur rang dans la première journée de la phase préliminaire du championnat du monde 2012. La Finlande, le Canada, les Etats-Unis, la République tchèque et la Suède se sont tous imposés.

storybild

La Suède a pris sa revanche sur la Norvège. (Photo: Reuters)

Sur ce sujet
Une faute?

Tenante du titre, la Finlande a connu des débus difficiles dans «sa» Hartwall Arena, devant plus de 12'000 spectateurs. Le capitaine Mikko Koivu et ses équipiers se sont difficilement imposés (1-0) face à la Biélorussie, malgré une très nette domination (38 tirs cadrés à 21, 13-2 dans le tiers initial !). Janne Niskala (Atlant Mytishi) a inscrit l'unique but de la rencontre à la 20e minute.

Pour la Suisse, il était préférable que le Canada tienne son rang face à la Slovaquie, l'adversaire qu'il faudra devancer dans l'optique de la quatrième place. Mais les joueurs de Brent Sutter ont dû lutter jusque dans les dernières secondes pour défendre leur avantage (3-2). Une erreur du gardien Peter Hamerlik (Trinec/Tch) sur le 2-1 et un puck mal dégagé par le défenseur Kudroc ont grandement facilité la vie des coéquipiers du capitaine Ryan Getzlaf (Anaheim Ducks). Ces derniers ont toujours fait la course en tête grâce à des buts de Benn, Eberle et Ladd.

Pas d'exploit pour la France

La France n'a pas réussi l'exploit face aux Etats-Unis (2-7) dans le troisième match du groupe H. Avec Cristobal Huet (Fribourg Gottéron) dans les buts et Kevin Hecquefeuille (Genève-Servette), les Français ont tenu deux tiers-temps à la faveur d'une folle débauche d'énergie. Nicolas Besch avait même ouvert la marque sur un excellent service de Laurent Meunier (ex Genève-Servette et Fribourg Gottéron). Et quand Pierre-Edouard Bellemare réduisait le score à 3-2 à la 34e, l'exploit semblait à nouveau possible pour les Français. Las, Pacioretty freinait les ardeurs tricolores à la fin de la deuxième période avant que les joueurs US ne déroulent dans l'ultime tiers.

Kölliker commence bien

A Stockholm dans le groupe S, la République tchèque a souffert pour prendre la mesure du Danemark (2-0). Les Tchèques n'ont assuré leur succès qu'à la 58e minute grâce à Petr Tenkrat (Sparta Prague). Le défenseur d'Ambri-Piotta Zdenek Kutlak, qui effectuait son retour en équipe nationale - alors qu'il n'a pas toujours été titulaire en Léventine cette saison ! - a été victime d'une vilaine faute à la bande dans les dernières minutes de jeu. Chargé dans le dos par Jannik Hansen, il a dû être aidé par des coéquipiers pour quitter la glace.

Revanche suédoise

En soirée, la Suède a pris sa revanche sur l'humiliante défaite subie l'an dernier face à la Norvège. La «Tre Kronor» s'est imposée non sans mal (3-1), puisque la Norvège est parvenue à égaliser à 1-1 en début de seconde période. La Suède reprenait cependant l'avantage 129'' plus tard grâce à Marcus Kruger, qui profitait notamment d'un assist de la star Daniel Alfredsson (Ottawa). Loui Eriksson (Dallas) inscrivait le but de la sécurité à la 45e, au terme d'une superbe combinaison amorcée par Alfredsson.

Köbi Kölliker n'a pas failli pour son premier match dans une compétition officielle à la tête de l'Allemagne. La «Mannschaft» s'est imposée 3-0 (un but dans chaque tiers) face à l'Italie, qui n'a pas grand chose à offrir à part sa bonne volonté. Schubert, Reimer et Fischer ont marqué les buts germaniques. Les joueurs de Kölliker livreront déjà un match vital dans l'optique d'une qualification pour les quarts de finale dimanche contre la Lettonie.

(ats)