Confidences de Roger

14 mai 2014 19:52; Act: 14.05.2014 21:39 Print

«C'était dur de choisir les prénoms de nos garçons»

Une semaine après que Mirka a donné naissance à sa deuxième paire de jumeaux, Roger Federer n'est toujours pas redescendu de son nuage. Il a fait quelques confidences, à Rome.

storybild

Tout va bien dans le meilleur des mondes pour le Suisse. (Photo: Keystone/AP/Alessandra Tarantino)

Sur ce sujet
Une faute?

Arrivé en Italie pour disputer le Masters 1000 de Rome, le Bâlois a confié ses états d'âme à Simon Briggs, du «Daily Telegraph». Et s'est osé à dévoiler quelques pans de sa vie privée, informations qu'il donne d'habitude au compte-gouttes.

«Je ne pourrais pas être plus heureux. C'est la meilleure période de ma vie», a confié Roger Federer après cette nouvelle page de sa success story, qu'elle soit sportive ou personnelle. «Quand on a su que c'était de nouveau des jumeaux, cinq ans après Myla et Charlene, c'était un de ces moments où l'on se dit 'wow, je ne peux pas y croire: cela arrive encore!'», a-t-il expliqué.

Deux fois des jumeaux? Pas si surprenant

Parmi les révélations du Bâlois de 32 ans, la difficulté rencontrée par Mirka et lui au moment de choisir les prénoms de ses 3e et 4e enfants. «Nous ne nous sommes décidés que la veille de la naissance. Pour les filles, il y a tant de jolis prénoms... Mais pour les garçons, c'est une autre histoire!» L'homme aux 17 titres du Grand Chelem a toutefois révélé que le choix avait également été cornélien lors des premières naissances. «Jusqu'à ce qu'elles voient le jour, nous ne savions pas non plus quels prénoms leur donner. Cela s'est fait en salle de réveil».

Le fait d'avoir deux fois des jumeaux, qui a tant ébloui le monde, n'est pas si surprenant aux yeux du quadruple père de famille. «Je savais que cette chance existait à nouveau. Ma soeur Diana a également donné naissance à des jumeaux, tout comme ma grand-mère maternelle. Je crois néanmoins que ça a plutôt à voir avec Mirka... Enfin, il faudrait demander à des médecins».

Les 4 Federer en finale de Wimbledon 2035?

Depuis son arrivée dans la Ville éternelle, Roger Federer avoue être pendu au téléphone. «C'est clair que je préférerais être à la maison en ce moment, mais c'était un petit trajet et comme la naissance est intervenue vite, j'ai pu me le permettre», confie le Rhénan, qui devrait offrir à Leo et Lenny leur premier voyage. «J'espère que nous pourrons tous être réunis dès la semaine prochaine à Paris», où le No 5 ATP sera aligné fin mai pour le deuxième tournoi du Grand Chelem de l'année.

En attendant les premiers clichés de la famille au grand complet, certains supporters du Bâlois ont été jusqu'à parier sur une finale réunissant les 4 enfants Federer en finale du double-mixte de Wimbledon... 2035. «J'ai vu ça, c'est très drôle. Nous avons reçu tellement de messages de félicitations et de visites à la maternité, tout était vraiment parfait!»

(als/ads)