Dérapage au Tennis

17 octobre 2019 15:33; Act: 17.10.2019 16:49 Print

«Comme jouer Karlovic avec des gros seins»

L'entraîneur de la Japonaise Misaki Doi s'est emporté, mercredi lors du Luxembourg Open, en qualifiant Julia Görges de «Karlovic avec des gros seins».

Sur ce sujet
Une faute?

C'est une petite phrase qui fait l'effet d'une bombe sur les réseaux sociaux. «It's like playing Karlovic with big boobs», «C'est comme jouer Karlovic avec des gros seins». C'est en ces termes assez crus et en anglais que Christian Zahalka s'est exprimé, mercredi soir, en 16e de finale du Luxembourg Open, lorsqu'il a tenté de remotiver la Japonaise Misaki Doi qui prenait l'eau face à l'Allemande Julia Görges (7-5, 1-6, 3-6).

Sortie de son contexte et filmée par les caméras, cette petite phrase a forcément pris une autre dimension... alors que les mots employés par un coach, dans le feu de l'action, quelle que soit la discipline, ne sont pas toujours des plus fins. Tout sportif qui s'est un jour retrouvé dans un vestiaire ne nous contredira pas...

«Ce n'est pas très élégant»

Comme le précise le site Express.co.uk, le Croate Ivo Karlovic et l'Allemande Julia Görges possèdent tous les deux un très solide service. C'est donc sur ce point fort du jeu de l'Allemande que voulait certainement insister Christian Zahalka. Comparaison n'est cependant pas raison...

Directrice du tournoi, Danielle Maas, a précisé qu'il n'est pas du ressort de l'organisation de prendre position ou de sanctionner ce type de propos. «Il est certain que ce n'est pas très élégant. Mais c'est à la WTA de se prononcer. Elle devrait le faire dans les prochaines heures». L'entraîneur de la Japonaise pourrait être sanctionné d'une amende.

Tennis

(fl/nm/20 minutes)