Tennis - Open d'Australie

23 janvier 2020 05:02; Act: 23.01.2020 07:42 Print

«Je ne regarde pas mon tableau»

En dominant Ostapenko (7-5, 7-5), Belinda Bencic a justifié son rang et peut lorgner un quart contre Simona Halep. Mais chut...

storybild
Sur ce sujet
Une faute?

Belinda Bencic n'est pas exactement une féministe. «Plein de breaks, un momentum qui change tout le temps, c'était typiquement un match de femmes, souriait la Saint-Galloise après sa victoire contre Jelena Ostapenko (WTA 45) au deuxième tour de l'Open d'Australie. Et puis avec elle, c'est un coup gagnant, une faute directe. Il faut se mettre dans le bon état d'esprit pour accepter ce manque de logique. Tu peux parfaitement construire le point, penser que tu le mérites et elle sort un incroyable coup gagnant. Il y a presque un côté injuste. Mais il faut continuer, s'accrocher.»

S'accrocher, c'est exactement ce que Belinda Bencic a fait lorsque la championne de Roland-Garros 2017 s'est détachée 5-2 dans la deuxième manche. Elle a arraché quelques rallyes, profité de deux horribles doubles fautes adverses (à 5-3 30A et 5-5 30-40) avant de refermer le match grâce à un jeu de service immaculé, conclu par ace. «Aujourd'hui, mon service a varié entre le très bon et le très mauvais. Franchement, je n'ai pas d'explications pour ces variations. Mais il va falloir que je règle ces soucis de rythme pour le prochain match.»

Au troisième tour, Belinda Bencic retrouvera la gagnante du match entre Anett Kontaveit (31e) et Sara Sorribes Tormo (91e); deux jeunes femmes qui font partie des «piégées» de cette quatrième journée de l'Open d'Australie. Les violentes pluies qui se sont abattues sur Melbourne ont en effet repris, jeudi après-midi, au moment où les matches allaient enfin démarrer sur les courts annexes. Un blocage qui va forcément retarder mais peut-être même reporter à vendredi de nombreux deuxièmes tours. «J'ai vraiment de la chance d'avoir pu jouer, reconnaissait «Beli». En plus, j'adore être programmée à 11h car cela me laisse plus de temps pour profiter de la journée après. Ma mère a fait le voyage pour la première fois, elle adore se balader dans la ville.»

Sa fille, elle, semble capable de se balader (ou presque) jusqu'en quarts de finale. Du haut de son nouveau statut de «Top 8» (elle est 7e mondiale), «BB» porte en effet le costume de grande favorite de sa section de tableau. La menace la plus sérieuse? Sans doute Donna Vekic (20e). Autant dire que sa victoire du jour autorise Belinda Bencic à lorgner vers un quart de finale théorique face à Simona Halep. «Mais je ne regarde pas le tableau, je ne sais pas avec qui je me trouve», précise-t-elle dans un sourire. On peut la croire. Ou pas.

Mathieu Aeschmann, Melbourne

Tennis

(Sport-Center)

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 72 heures est automatiquement désactivé en raison du très grand nombre de messages que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • Un Admirateur le 23.01.2020 06:41 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Hopsuisse

    Super Belinda, continue avec ta rage de vaincre et tu iras loin dans ce tournoi...

  • JP Loth le 23.01.2020 07:27 Report dénoncer ce commentaire

    Belinda !

    Belle joueuse, belle victoire, et beau match. Bravo Belinda. Elle nous réconcilie avec le tennis féminin suisse !

  • Lacsap le 23.01.2020 07:37 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Ne rien lâcher....

    Seul la victoire compte ! Peu importe la manière.....

Les derniers commentaires

  • Scarabée le 23.01.2020 14:29 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    bravo

    Top continue comme ça Belinda! Bravo

  • Un Francais Qui Passe le 23.01.2020 12:22 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Niveau affligeant

    Les suisses et les pseudos suisses,allez vous couchez ! Les grands chelems c'est pour les grands...

    • Henri Lecompte le 23.01.2020 12:53 Report dénoncer ce commentaire

      @LeFrouze

      Tsonga, Monfils, Mladenovic ?

    • MikeeGee le 23.01.2020 13:07 Report dénoncer ce commentaire

      C'est pour rire voyons

      Ahaha c'est de bonne guerre. Qui aime bien châtie bien.

  • Paul Émique le 23.01.2020 09:35 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Et Timea ?

    Elle tricote ? Comme d'hab...

  • C'est marrant, le 23.01.2020 08:33 Report dénoncer ce commentaire

    ils disent tous ça,

    mais bien sûr qu'ils regardent leur tableau. C'est même la première chose qu'ils font. Le contraire serait une faute professionnelle.

    • Raymond Héron le 23.01.2020 09:09 Report dénoncer ce commentaire

      @C'est pas marrant

      Moi aussi je regarde toujours mon tableau quand je vais au Louvre !!

  • Benne chiche le 23.01.2020 08:18 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    6-0, 6-0

    7-5, 7-5 ça ne s'appelle pas dominer.Il faut modérer les propos.... Il faut déjà regarder l'aéroport....

    • Mel Bourne le 23.01.2020 08:39 Report dénoncer ce commentaire

      @Benne chiche

      Dominer veut dire plus fort que, pas besoin de 60 60.

    • T A P le 23.01.2020 09:00 Report dénoncer ce commentaire

      Benne chiche/Mel Bourne

      60-60, mis à part Isner-Mahut à Wimbledon en 2010, je ne vois pas.