Tennis

23 février 2019 17:57; Act: 23.02.2019 21:32 Print

Belinda Bencic s'offre Kvitova et le titre à Dubaï

Quelle semaine pour la St-Galloise! En finale du tournoi «Premier 5», dans les Emirats, elle s'est offert le scalp de la 4e joueuse mondiale 6-3 1-6 6-2.

storybild
Sur ce sujet
Une faute?

La Suissesse de 21 ans est définitivement de retour à son plus haut niveau, celui qui lui avait permis d'occuper la place de 7e joueuse du monde en février 2016. Cette semaine, à Dubaï, Belinda Bencic a battu Elina Svitolina (WTA 6), Aryna Sabalenka (WTA 9), Simona Halep (WTA 2) et Petra Kvitova (WTA 4), toutes dans le top 10 mondial, pour glaner le 3e titre de sa carrière. Tout simplement incroyable.

La St-Galloise est parfaitement entrée dans son match, remportant les six premiers points et faisant ainsi le break d'entrée. Elle a en tout chipé trois fois le service de son adversaire pour s'offrir le premier set 6-3, non sans avoir fait appel à son père de coach, Ivan, à 4-2 dans le premier set pour quelques conseils qui semblent avoir porté ses fruits. «Mais il était encore plus nerveux que moi!», a-t-elle rigolé à l'heure d'analyser ce succès de prestige.

Dans le second set, la Suissesse a d'emblée cédé son engagement et un peu aussi à la panique. La nouvelle apparition de son géniteur à 0-3 n'y a rien changé. Mais cette manche à oublier lui a servi pour rebondir de la meilleure des manières. Ultra solide quand elle était campée sur sa ligne de fond, elle a distribué les coups gagnants et s'est imposée après 1h40 de combat.

«C'est génial! J'ai de la peine à y croire, a-t-elle jubilé sur le court. Petra joue très vite et moi, j'ai essayé de la mettre un maximum sous pression et de rester dans le match mentalement. Je me suis sentie vraiment bien, mais là, je termine la semaine très fatiguée. C'est sans doute le gros travail physique que je me suis infligé à l'entraînement qui a payé, aujourd'hui.»

Bencic a donc rajouté une 5e ligne à son palmarès, la 3e vraiment importante, elle qui avait déjà en vitrine les trophées d'Eastbourne et de Toronto en 2015, ainsi que les un peu moins prestigieuses coupes glanées à Hua Hin et Taipei en novembre 2017. Celle qui a remporté la Hopman Cup avec Roger Federer en début de saison semble surtout avoir retrouvé le niveau qui avait fait d'elle un des plus grands espoirs du tennis féminin il y quelques années.

Tennis

(Sport-Center)